tombe egypte
Image d’illustration — diy13 / Shutterstock.com

Des archéologues ont découvert une tombe vieille de 2 600 ans en Égypte, à Abousir. D’après eux, elle appartient à un commandant de mercenaires nommé Wahibre-mery-Neith. C’est en 2021 que les fouilles ont commencé et depuis, les archéologues ne cessent de faire des découvertes sur le site.

Une tombe pillée

La tombe d’un ancien commandant de mercenaires vieille de 2 600 ans a été découverte en Égypte, rapporte l’Institut tchèque d’égyptologie de l’université Charles. 370 pots de stockage utilisés pour momifier des corps et deux boîtes contenant 402 ouchebtis, des figurines funéraires, ont également été découverts, rapport Geo. D’après les croyances égyptiennes, ce sont les serviteurs des défunts dans l’au-delà.

Malheureusement, des pilleurs de tombes antiques ont emporté la momie du commandant. Il ne restait plus qu’un scarabée en forme de cœur et une amulette. Les archéologues ont donc pu l’identifier grâce aux inscriptions sur son sarcophage. Une citation tirée du chapitre 72 du livre des morts y était inscrite. De son vivant, le commandant était chargé de superviser et diriger des mercenaires venant des îles de la mer Égée et de l’Asie Mineure.

Une découverte qui reste enrichissante

La découverte de la tombe est intéressante, mais pas la première puisque depuis plus de vingt ans, des archéologues ont contribué à de nombreuses découvertes de tombes à Abousir. Toutes ces tombes appartenaient à des personnalités publiques et la plupart dataient de la fin de la 26e dynastie et du début de la 27e. Selon Benjamin Sullivan, professeur d’histoire à l’Arizona State University, le commandant a vécu pendant la 26e dynastie, rapporte Live Science. D’ailleurs, il n’aurait pas pu bénéficier de ce titre si les Perses avaient régné sur l’Égypte. Mais encore, le mot « commandant » était plus utilisé durant la 26e dynastie.

Daniel Gomez Castro, un historien, a mentionné qu’aucune arme ni armure n’a été découverte sur sa tombe. Cela implique que Wahibre n’était pas un soldat et qu’il n’allait pas en guerre, le mot commandant désignait juste une fonction administrative pour lui. De ce fait, s’il avait vécu à l’époque des Perses, il serait probablement le parent d’un Dinast, une personne nommée par les Perses qui avait une certaine autorité locale. Dans ce cas, il ne serait pas le premier, puisque Stefan Pfeiffer, professeur d’histoire à l’université Martin-Luther de Halle-Wittenberg en Allemagne, a affirmé qu’une autre tombe appartenant à un Égyptien appelé Udjahorresnet a également été découverte. Il aurait aussi servi de haut fonctionnaire pour les Perses.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments