Momie cancer
Image d’illustration — Cezary Stypulkowski / Shutterstock.com

Les archéologues ont récemment fait une découverte des plus atypiques. Il s’agit d’une momie qui est à la fois enceinte, mais aussi porteuse d’une tumeur. Lors de l’examen de son corps, les chercheurs ont détecté la présence de cette tumeur se trouvant derrière son orbite. Les archéologues ont pu découvrir cela à cause de la déformation du crâne de la momie. L’analyse approfondie a révélé que la tumeur se situe derrière son œil gauche. Pour le moment, aucune conclusion n’est encore avancée puisqu’il faut encore divers tests pour savoir si la tumeur était cancéreuse.

Une mystérieuse momie

Les archéologues n’ont pas encore pu découvrir l’identité de la momie, alors elle a été surnommée la « Dame mystérieuse ». Selon les chercheurs, elle pourrait être originaire de l’ancienne ville égyptienne de Thèbes. Le plus surprenant est qu’elle a été retrouvée scellée dans le sarcophage d’un prêtre. Au début, les archéologues s’attendaient à un autre corps. D’ailleurs, l’étude de ce sarcophage fait partie du projet de momie de Varsovie en Pologne. Mais après avoir ouvert le sarcophage, les chercheurs ont été surpris d’avoir trouvé les restes d’une femme inconnue à l’intérieur. Une étude a donc été consacrée pour percer le mystère de la dame mystérieuse.

L’analyse effectuée par les archéologues a révélé que la mystérieuse momie avait les restes d’un fœtus dans son ventre. C’est donc la première momie enceinte découverte au monde, rapporte Live Science. Selon l’équipe en charge de l’étude, la femme serait décédée vers la 28e semaine de grossesse. Cependant, diverses hypothèses ont fait surface. D’après certains experts, il est aussi possible que le prétendu fœtus fossilisé ne serait qu’un pack d’embaumement déformé. En effet, il est tout à fait possible que cela arrive surtout pour remplacer les organes retirés durant la momification.

La première momie morte du cancer

La même équipe de recherche a annoncé dans un communiqué que la momie serait aussi porteuse d’un cancer du nasopharynx. C’est une tumeur qui affecte la bouche, la cavité nasale et la trachée. Pour le moment, les archéologues se sont uniquement basés sur les déformations au niveau du crâne de la momie et non confirmées par des tests chimiques. En revanche, les chercheurs ont effectué un scanner du crâne de la momie, et cela a révélé un petit trou se plaçant derrière l’orbite gauche.

D’autres chercheurs ont aussi affirmé qu’il est possible que le trou ait été causé par un kyste ou par la cribra orbitalia. Il s’agit d’une affection causée par l’anémie ou un manque de fer chez les femmes enceintes. Bien que les recherches se poursuivent, il est impossible de dire exactement ce qui a causé de telles déformations à partir d’un crâne aussi vieux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments