— Diego Thomazini / Shutterstock.com

Si la guerre en Ukraine est avant tout une lutte armée, il s’agit également d’une guerre médiatique qui oppose la Russie à ceux qui soutiennent l’Ukraine. Face à ce constat, la Russie a créé une nouvelle loi sur « les informations mensongères », une loi qui a obligé TikTok à suspendre la création de nouvelles vidéos dans ce pays.

Le géant chinois des médias sociaux TikTok a annoncé la suspension de la publication de tout contenu vidéo en provenance de Russie afin d’assurer la sécurité de ses employés et de se conformer aux nouvelles réglementations du pays sur « les informations mensongères ». « À la lumière de la nouvelle loi russe sur les fake news, nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre la diffusion en direct et la publication de nouveaux contenus de notre service vidéo pendant que nous examinons les implications de cette loi en matière de sécurité », a en effet déclaré la société dans un message sur Twitter.

Face à cette nouvelle mesure, on ignore si les utilisateurs de l’application en Russie pourront continuer à visionner les nouveaux contenus provenant de l’étranger. En tout cas, l’entreprise a précisé que le service de messagerie de la plateforme restera fonctionnel. Notons que cette décision intervient après que TikTok a décidé d’imposer une limitation à l’accès aux médias d’État russes sur sa plateforme. Bien évidemment, cette mesure n’est pas passée inaperçue, et TikTok a été vivement critiqué par les autorités russes.

Si TikTok a décidé de son propre chef de restreindre ses activités en Russie, d’autres médias sociaux, notamment Facebook et Twitter, ont été suspendus dans le pays à l’initiative des autorités locales.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments