Le 15 juillet 2018, l’équipe de France était sacrée championne du monde de football après une finale à rebondissements à Moscou. Mais, comme dans toutes les compétitions sportives internationales, une fois la fête finie, les déchets restent. 

3 millions, c’est le nombre de spectateurs qui se sont rendus en Russie l’été dernier. Et comme souvent, sport et fête ont rimé avec bière. La plupart d’entre elles ont été bues dans des gobelets en plastique réutilisable, une alternative aux gobelets jetables qui est certes meilleure, mais qui laisse tout de même des déchets derrière elle.

Alors, pour remédier à ce problème, les verres ont eu le droit à une seconde vie en Russie. 50 000 gobelets ont été utilisés pour créer un tout nouveau stade de football à Sotchi. Nommé “ReCup Arena”, il s’étend sur 65 mètres sur 42. L’italien Marco Materazzi l’a même qualifié “d’héritage de la Coupe du monde”.

Inauguré la semaine dernière, ce terrain a été rendu possible grâce au comité d’organisation local de la Coupe du monde, et à une marque de boisson. Sponsor de la coupe du monde, elle a permis de récupérer les milliers de gobelets. Attention toutefois, il s’agit sûrement d’une action de greenwashing, la démarche reste à saluer puisqu’elle a permis de recycler des milliers de déchets.

Et vous, seriez-vous tenter par un match de football sur un terrain recyclé ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de