Volcan Taupo
― N.Minton / Shutterstock.com

Le lac Taupo se trouve au centre de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Alors que sa surface semble calme et paisible, il cache un supervolcan qui est toujours en activité. Selon les scientifiques, le volcan gronde toujours et provoque le déplacement des sols à proximité.

Le paysage environnant a complètement changé

Les eaux du lac Taupo se trouvent dans une caldeira préhistorique (chaudière, en espagnol), un cratère volcanique géant de forme circulaire. Celle-ci se serait formée il y a 25 400 ans, après l’éruption volcanique d’Oruanui. Lorsque le magma a été libéré à la surface, le paysage environnant a complètement changé.

D’après les auteurs de cette nouvelle étude publiée dans la revue New Zealand Journal of Geology and Geophysics, le supervolcan aurait été actif 25 fois au cours des 12 000 dernières années. L’activité la plus récente remonte à 232 ans après J.-C. Les scientifiques notent qu’il s’agit de l’une des éruptions les plus explosives ayant eu lieu sur notre planète dans les temps historiques. Depuis cet événement, le volcan a connu au moins quatre épisodes d’agitation documentés. Ces épisodes d’agitation ont été à l’origine de terribles tremblements de terre et d’un affaissement massif du sol en 1922.

Volcan Taupo

Plusieurs épisodes de troubles géologiques au cours des 35 dernières années

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont analysé les données recueillies en 42 ans à l’aide de stations de sondage placées sur une vingtaine de sites autour du lac. Finn Illsley-Kemp, auteur principal de l’étude, explique que quatre sondages sont effectués chaque année depuis la mise en œuvre de cette nouvelle technique de sondage, en 1979.

Jusqu’ici, les scientifiques ont observé sept épisodes de troubles géologiques au sein du lac Taupo. Ces derniers ont constaté des déplacements du sol dès 1983. Ils notent qu’au cours des épisodes de troubles géologiques, l’extrémité nord-est du lac avait tendance à s’élever, le lit du lac près du centre de la ceinture de faille s’enfonçait et l’extrémité sud s’était légèrement affaissée.

Cette étude démontre que le volcan qui se trouve sous le lac est toujours en activité. Les scientifiques notent toutefois que rien n’indique qu’il entrera bientôt en éruption.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments