supernova
— Jurik Peter / Shutterstock.com

Si de nombreux astronomes s’intéressent aux supernovas, une étude suggère que l’observation de ces évènements cataclysmiques, marquant la fin de vie des étoiles massives, pourrait conduire à la détection de messages extraterrestres.

Explosions d’étoiles et messages extraterrestres

Détaillée dans un article à paraître dans la revue Research Notes of the American Astronomical Society, la nouvelle théorie prévoit que des formes de vie extraterrestres avancées pourraient profiter de ces phénomènes détectables à des milliards d’années-lumière pour signaler leur présence à d’autres civilisations captivées par la lueur de l’étoile mourante.

Selon les chercheurs du SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) et de l’université de Washington, cela s’apparenterait au fait d’attendre qu’un serveur dans un restaurant regarde dans votre direction pour lui faire signe que vous êtes prêt à payer l’addition.

Détectée par des astronomes japonais le 19 mai dernier, SN 2023ixf est située à plus de vingt millions d’années-lumière, dans la galaxie du Moulinet. Bien que cette distance puisse paraître écrasante, il s’agit de la supernova de type II la plus proche de la Terre observée depuis une décennie.

Ce type d’explosion, qui concerne les étoiles de plus de huit masses solaires et que pourrait bientôt connaître Bételgeuse, présente la particularité de rester visible pendant des mois, voire des années. Ce qui laisse à d’éventuelles civilisations extraterrestres avancées une bonne marge de manoeuvre pour attirer notre attention, et fait de l’évènement une cible idéale pour tester la nouvelle approche.

La « traque » débute

Recherchant actuellement des systèmes stellaires abritant potentiellement des planètes habitables et proches de SN 2023ixf, l’équipe se concentre sur une zone elliptique depuis laquelle les extraterrestres auraient une vue dégagée à la fois sur cet événement cataclysmique et la Terre. À l’heure actuelle, près d’une centaine d’astres candidats ont été identifiés.

Les chercheurs prévoient « d’écouter » ces étoiles au cours des prochains mois à l’aide de deux grands radiotélescopes (le Allen Telescope Array en Californie et le Green Bank Observatory en Virginie-Occidentale) dans l’espoir de détecter des technosignatures aliens.

Il y a quelques semaines, des astronomes avaient estimé que la détection de signaux répétés émanant du centre de la Voie lactée pourrait indiquer une présence extraterrestre.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
alberto LOAIZA
alberto LOAIZA
8 mois

les extraterrestres sont en réalité des « anges déchus » et n’ont rien à monter si ce n’est qu’ils ont été chassés ils sont selon la bible de l’ordre de 5 milliards d’êtres maudits