ー Rawpixel.com/ Shutterstock.com

Le streaming a le vent en poupe. Si les salles de concert et autres festivités live sont au point mort depuis quasiment un an, l’industrie musicale se porte pourtant très bien. Et cela, grâce aux revenus du streaming.

D’après les dernières données du site Pollstar, spécialisé dans l’industrie des concerts, les pertes liées au Covid-19 entourant les spectacles s’élèveraient à 30 milliards de dollars en 2020 (soit 24 milliards d’euros). Même les concerts virtuels, mis en place pour limiter la casse, n’ont rien changé.

Cependant, l’industrie du streaming, plus que jamais efficace durant cette pandémie, a vu ses revenus augmenter considérablement. Avec une hausse de 9,2 %, les revenus liés au streaming ont atteint 12,2 milliards de dollars en 2020, selon la Recording Industry Association of America.

Le streaming représente donc un marché plus qu’important pour l’industrie musicale, puisqu’il génère à lui seul 10,1 milliards de revenus. À l’opposé, les ventes physiques, en sérieuses difficultés depuis des années, ne représentent que 9 % des revenus. Par ailleurs, Spotify a quant à lui enregistré un nombre record d’abonnés l’année passée avec 345 millions d’utilisateurs. 

À noter que ce sont les abonnements payants qui ont rapporté le plus de revenus avec 7 milliards en 2020 contre 724 millions de dollars pour le gratuit. Abonnements gratuits et payants confondus, le streaming représente 83 % des revenus enregistrés par l’industrie musicale. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de