Nous connaissons enfin le nom du tout premier touriste spatial qui se rendra autour de la Lune

Elon Musk, PDG de SpaceX, vient de révéler l’identité du premier touriste spatial. Il s’agira du milliardaire japonais Yusaku Maezawa, fondateur de Zozotown, le plus grand détaillant de vêtements en ligne du Japon. L’homme espère embarquer à bord de la Big Falcon Rocket (BFR) dès 2023 et effectuer le tour de la Lune en compagnie de plusieurs artistes, dans le cadre du projet #dearMoon.

Un voyage autour de la Lune à « vocation artistique »

Âgé de 42 ans, l’homme d’affaires milliardaire Yusaku Maezawa se révèle également être un collectionneur d’art passionné, qui n’a pas hésité à dépenser la somme de 110 millions de dollars pour s’offrir une œuvre de Jean-Michel Basquiat datant de 1982. Pour ce grand périple qui le fera faire le tour de la Lune, le japonais souhaite inviter six artistes internationalement reconnus afin que ce voyage spatial se transforme en odyssée artistique. Comme Maezawa l’a expliqué : « Ces artistes seront invités à créer des œuvres qui inspireront le rêveur en chacun de nous après leur retour sur Terre ».

Si le milliardaire japonais n’a pas encore décidé quels artistes l’accompagneraient, il aimerait que ces derniers représentent différents domaines artistiques (peinture, musique, cinéma…) et dit avoir eu cette idée en imaginant ce que les artistes majeurs du 20e siècle, comme Picasso ou Warhol, auraient créé s’ils avaient eu la chance de participer à une telle aventure. Cerise sur le gâteau, le voyage de ces six artistes chanceux sera entièrement pris en charge par Maezawa.

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa © Youtube

Les ambitieux projets de SpaceX

Si le montant exact de l’acompte versé par le japonais n’a pas été dévoilé, Musk estime qu’il amortira une partie du coût de développement de la fusée BFR, estimé à 5 milliards de dollars. Ce n’est cependant pas la première fois que SpaceX prévoit d’envoyer un client dans l’Espace, puisque l’année dernière, Musk avait annoncé que deux anonymes (dont l’un se trouvait être Maezawa) avaient déposé « des sommes importantes » afin d’effectuer le tour de la Lune à bord de la fusée Falcon Heavy fin 2018. Malheureusement, le projet en question n’avait pas abouti.

Pour l’heure, SpaceX n’a encore envoyé aucun humain dans l’espace, mais la firme américaine y travaille. Elle améliore actuellement sa capsule cargo, baptisée « Crew Dragon », afin de pouvoir transporter scientifiques et astronautes jusqu’à la Station Spatiale internationale dans le cadre d’un partenariat commercial avec la NASA, et espère pouvoir la faire voler avec à son bord un équipage de deux personnes dès le deuxième trimestre 2019. Selon Musk, cet objectif constitue actuellement la priorité numéro 1 de la firme américaine.

Quoi qu’il en soit, l’annonce de ce voyage autour de la Lune « à vocation artistique » ne manquera pas de décupler l’intérêt du public et des médias pour les projets de SpaceX.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux