Silphium
© Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons / CC-BY 2.5

Parce qu’elle concerne autant les femmes que les hommes, la contraception est essentielle lorsqu’on devient sexuellement actif. Depuis longtemps, des méthodes existent pour prévenir à la fois les naissances non désirées et les maladies. Découvrez aujourd’hui le silphium, un contraceptif à base de plantes de l’Antiquité.

Le silphium, un remède antique

C’est à Cyrène, une cité-État de la péninsule italienne, que l’on retrouve 2 500 avant J.-C. les premières traces du silphium. Cette plante médicinale fait la richesse de la ville. Selon les sources antiques, le silphium avait non seulement des propriétés aphrodisiaques mais était également censé éviter les grossesses, ce qui en faisait l’un des premiers contraceptifs de l’histoire.

Le silphium est un fenouil géant qui poussait à l’état sauvage sur les collines sèches de la côte méditerranéenne. Il n’a pas fallu longtemps pour que les colons grecs qui ont fondé Cyrène découvrent les propriétés extraordinaires de cette plante, à la fois nourriture et médicament. Au fil du temps, la population apprend à faire un extrait des tiges et des racines du silphium pour en retirer le meilleur. Pline l’Ancien, auteur romain du 1er siècle après J.-C., naturaliste et philosophe, qualifie même le remède de « l’un des dons les plus précieux que nous offre la nature ».

Férule commune
Le silphium ressemblait probablement à la férule commune © Eckard Wolff-Postler / Wikimedia Commons

Le silphium, un fenouil géant remède aux maux de l’amour

Soranus, un des plus grands gynécologues de l’époque romaine, a écrit dans un de ses textes retrouvés que les femmes cherchant à empêcher la conception ou à « détruire celle qui existe déjà » devaient prendre une dose de silphium de la taille d’un pois chiche. Outre cette méthode de contraception orale, Soranus cite également une méthode alternative qui consiste à insérer dans le vagin une touffe de laine imbibée de jus de silphium. Ces descriptions sont frappantes car elles semblent documenter le tout premier moyen de contraception efficace.

Silphium
Pièce représentant le silphium

Le silphium, victime de son succès

Le silphium devient très rapidement très populaire : tout le monde en veut ! Pourtant, la ville essaie de mettre en place des règles strictes pour ne pas épuiser la terre à coups de récoltes excessives. La surexploitation finit par avoir raison du silphium.

Mais le silphium a-t-il seulement réellement fonctionné un jour ? Cela, on ne pourra jamais le savoir. Seule une étude comparative permet d’estimer que oui, c’est probable. En effet, des scientifiques ont découvert que l’asafoetida et Ferula jaeschkeana, deux proches parents modernes du silphium, réduisent considérablement la fertilité chez les souris.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments