Un nouveau moyen de contraception pourrait bientôt arriver sur le marché. Des scientifiques du Georgia Institute of Technology ont élaboré une technique qui permet d’administrer des hormones contraceptives avec l’aide de patchs placés sur vos bijoux.

Une alternative à la pilule ?

Ce sont les chercheurs du Georgia Institute of Technology qui ont mis au point ces bijoux contraceptifs. Ce nouveau moyen de contraception pourrait bien être un allié de taille pour les femmes qui oublient souvent de prendre la pilule. En effet, les oublis sont fréquents ! Avec le patch et l’anneau, les femmes n’ont plus besoin de penser à la contraception tous les jours. Le stérilet, quant à lui, est posé pour une durée plus longue pouvant aller de 3 à 10 ans. Mais ces moyens de contraceptions ne plaisent pas à tout le monde. Des scientifiques ont donc réfléchi à une autre solution.

Les chercheurs ont mis au point des patchs qui doivent être placés sur les bijoux (montre, boucles d’oreilles, bagues… ). Des hormones contraceptives sont en fait placées sur les patchs qui entrent alors en contact avec la peau à l’aide du bijou.

© Wikipedia

Un accès plus facile à la contraception

Mark Prausnitz, professeur au Georgia Institute of Technology, a expliqué que ses bijoux contraceptifs pourraient aider des femmes à avoir un accès plus facile à la contraception et éviter les grossesses non désirées. « Plus il y a de moyens de contraception possibles, plus il est probable que les besoins de chaque femme puissent être satisfaits. Ce moyen de contraception peut faciliter l’accès à la contraception des femmes, car il s’agit de porter des bijoux fait déjà partie du quotidien de certaines d’entre elles », a-t-il déclaré.

Ce patch fonctionne de la même manière que les patchs de nicotine, pour ceux qui veulent arrêter de fumer. Les patchs contraceptifs existent déjà dans le commerce, mais ils sont beaucoup plus grands que des bijoux. « Nous prenons cette technologie établie, nous réduisons le patch et utilisons des bijoux pour faciliter son application. », a indiqué le scientifique au journal The Independant.

Ce nouveau moyen de contraception est plus facile d’utilisation. On ne doit pas y penser tous les jours et la pose du dispositif ne doit pas être faites par un gynécologue. Il suffit simplement de mettre ses boucles d’oreille ou sa montre. Cependant, s’ils arrivent un jour dans le commerce, ces bijoux hormonaux devront être prescrits par un médecin et devront être changés tous les jours. Les scientifiques qui travaillent sur ce projet mettent en avant la discrétion du procédé.

Des tests sur les animaux

Les chercheurs ont d’abord testé ces patchs sur les animaux pour voir si cette technique pouvait être efficace. Les patchs ont été placés sur les oreilles de porcs ou sur des rats pendant 16 heures puis ils étaient retirés pendant une durée de 8 heures afin d’imiter la routine d’une femme qui met ses bijoux la journée et les enlèvent pour aller dormir.

Les scientifiques ont alors remarqué que le niveau d’hormones contraceptives baissait lorsque le patch était enlevé mais ce moyen de contraception resterait efficace. Mais ces bijoux contraceptifs n’ont pas encore été testés sur des femmes.

De nombreux essais doivent encore être réalisés… mais les résultats des premiers tests sont plus que concluants.

Le bijou contraceptif sera t-il efficace ? © Max pixel


COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de