Une adolescente est contaminée toutes les 3 minutes par le virus du SIDA dans le monde

Combattre la propagation du virus du SIDA est une préoccupation majeure pour les chercheurs comme pour les associations. Pourtant, malgré leurs actions, il continue de faire de nouvelles victimes chaque jour. Les plus touchées sont d’ailleurs les jeunes filles et dans 3 minutes, une nouvelle adolescente va être infectée par le VIH.

20 NOUVELLES VICTIMES DU VIH CHAQUE HEURE

Les chiffres peuvent paraître insensés néanmoins ils sont bien réels comme l’a rappelé l’Unicef le 25 juillet dernier. L’agence dépendant de l’ONU a alerté le monde sur une véritable crise qui concerne des millions d’adolescentes chaque année.

Dans le cadre de la 22e conférence sur le SIDA, elle a révélé que toutes les 3 minutes, une jeune fille âgée de 15 à 19 ans est infectée par le VIH. Pour cette tranche d’âge, les jeunes filles représentent les 2/3 des victimes mondiales. Plus de 60 % des jeunes victimes du VIH sont donc des filles et ce triste constat est lié au statut vulnérable des filles dans le monde.

LES VIOLENCES EN CAUSE 

La directrice générale de l’Unicef, Henrietta Fore souligne que les filles sont encore trop souvent malheureusement victimes de violences sexuelles.  » Dans la plupart des pays, les femmes et les filles n’ont pas accès à l’information et aux services nécessaires ou n’ont même pas la possibilité de refuser des relations sexuelles non protégées. « 

A travers le monde, les raisons de ces infections journalières sont nombreuses. Parmi les causes les plus répandues se trouvent « les rapports sexuels précoces, y compris avec des hommes plus âgés, les relations contraintes, le rapport de force qui ne permet pas de dire non, la pauvreté », d’après le rapport de l’Unicef. Pourtant, une cause plus surprenante ressort :  » le manque d’accès à des services de conseils confidentiels et de tests « .

UN NOMBRE DE MORTS QUI REFUSE DE CHUTER 

Si leurs chances d’être infectées par le VIH sont élevées, les adolescentes meurent également plus facilement du virus. En 2017, ce sont 130 000 jeunes filles de moins de 20 ans qui sont mortes du Sida ; un chiffre qui stagne depuis plusieurs années alors que les autres tranches d’âge enregistrent des baisses.

« Le VIH se propage rapidement parmi les personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées, ce qui place les adolescentes au cœur de la crise. Tant que nous n’atteindrons pas les jeunes et ne jugulerons pas l’épidémie chez eux (…), nous n’atteindrons pas nos objectifs », selon Robert Matiru, directeur des opérations d’Unaids.


La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français

— @DailyGeekShow