— MikeDotta / Shutterstock.com

Cela fera bientôt une année entière que le monde fait face à la pandémie de Covid-19. Cela a chamboulé la vie d’un grand nombre de personnes et la majorité des gens veulent un retour à la normale. Si la communauté scientifique semble avoir été sceptique pour que la vie reprenne son cours rapidement, l’un des fabricants de vaccins contre le Covid-19 a estimé que cela serait possible d’ici l’hiver 2021.

Une projection possible grâce aux futurs vaccins

Alors que les cas de coronavirus ne cessent d’augmenter à un rythme alarmant en Amérique du Nord et en Europe, BioNTech affirme que la vie normale devrait revenir d’ici l’hiver prochain. À rappeler que BioNTech est la société allemande qui travaille avec l’entreprise pharmaceutique américaine Pfizer pour le développement d’un vaccin contre le Covid-19. Récemment, les deux entreprises ont annoncé que le candidat-vaccin qui est actuellement en dernière phase de test a montré une efficacité de 90 %. C’est notamment sur la base de cette découverte que BioNTech a basé ses estimations.

« Je suis très convaincu que la transmission entre les personnes sera réduite par un vaccin aussi efficace – peut-être pas 90 %, mais peut-être 50 % –, mais nous ne devons pas oublier que même cela pourrait entraîner une réduction spectaculaire de la propagation de la pandémie », a déclaré le professeur Ugur Sahin, cofondateur de BioNTech, à BBC. Il a également déclaré que l’impact du vaccin pour le coronavirus devrait se faire ressentir de manière significative au cours de l’été prochain, d’où la conclusion d’un retour à la vie normale en hiver 2021. Par ailleurs, l’entreprise prévoit de déployer 300 millions de doses de son vaccin avant le mois d’avril de l’année prochaine.

Dans la mesure où Pfizer et BioNTech ne sont pas les seuls à projeter une utilisation de masse de leur vaccin au cours des prochains mois, il y a matière à espérer. En effet, le concurrent américain de Pfizer, Moderna, vient également d’annoncer que son candidat-vaccin avait cumulé une efficacité de 94,5 %. Ce vaccin est également en dernière phase de test et l’entreprise compte demander un permis d’utilisation d’urgence pour commencer la vaccination au plus tôt. De leur côté, les Russes ont également annoncé que leur vaccin serait bientôt opérationnel et que ce dernier est efficace à 92 %. S’il s’avère que tous ces vaccins gardent leur taux d’efficacité au terme des tests finaux, un retour à la normale est en effet envisageable.

— Maria Kaminska / Shutterstock.com

Un retour à la vie normale encore soumis à de nombreuses contraintes

Malgré l’optimisme de BioNTech, il faut tout de même rester prudent dans la mesure où il existe encore de nombreuses incertitudes quant à l’impact réel des futurs vaccins. En premier lieu, il a bien été précisé que tous ces vaccins sont encore en phase de test. Même si les résultats préliminaires sont prometteurs, seuls les résultats finaux pourront dire si ces vaccins seront vraiment efficaces. Ensuite, il n’existe encore aucune donnée permettant de savoir si ces nouveaux vaccins seront efficaces et sûrs pour les individus les plus vulnérables face au Covid-19, à savoir les personnes âgées. Enfin, on ignore également la durée de l’immunité induite par ces nouveaux vaccins.

De son côté, l’OMS est également moins optimiste. Selon le directeur général de l’organisation, un vaccin ne sera sans doute pas suffisant pour endiguer la maladie, a rapporté Ouest-France. Tedros Adhanom Ghebreyesus a en effet affirmé durant la tenue du conseil exécutif de l’OMS que les vaccins devront être combiné aux méthodes qui sont actuellement appliquées pour freiner la propagation de la maladie. « Un vaccin va compléter les autres outils que nous avons, pas les remplacer », a-t-il déclaré. Cela signifie qu’un retour à la vie normale n’est pas encore envisageable dans un futur proche.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de