— Maria Kaminska / Shutterstock.com

La course au vaccin pour le Covid-19 est à son comble. C’est au tour du géant américain Moderna d’avancer ses pions, et ce dernier a tenu à annoncer que son vaccin est actuellement efficace à 94,5 %. Jusqu’à présent c’est le candidat-vaccin avec le taux d’efficacité le plus élevé.

Un pas de plus vers la fin de la pandémie ?

La société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé dans un communiqué que son vaccin expérimental contre le Covid-19 était efficace à 94,5 %. Cela marque une troisième avancée majeure dans la course internationale au vaccin. Le premier à avoir annoncé son candidat-vaccin prometteur a été le géant pharmaceutique américain Pfizer. Avec son partenaire allemand BioNTech, l’entreprise avait annoncé que son vaccin était efficace à 90 %. Cette annonce a été suivie par une déclaration de la Russie, affirmant que le vaccin Spoutnik V serait efficace à 92 %. Avec ses 94,5 %, Moderna se classe à présent en tête de liste.

Tout comme pour Pfizer, cette annonce s’est basée sur les données préliminaires des essais cliniques en phase trois du vaccin. Plus précisément, elle s’est basée sur l’évaluation de 95 cas d’infection au Covid-19 confirmés parmi les 30 000 participants à l’essai. Moderna, qui a développé son vaccin en collaboration avec l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré que 90 cas de coronavirus concernaient des participants ayant reçu un placebo, contre cinq cas observés chez ceux qui ont reçu son vaccin. De plus, parmi les 11 cas graves observés chez les participants, aucun n’a été observé parmi ceux qui ont reçu le vaccin.

Outre un taux d’efficacité plus élevé, le vaccin de Moderna surpasse également celui de Pfizer en termes de conservation et de stockage du produit. Si le vaccin de Pfizer doit être stocké à des températures en dessous de 70 °C, celui de Moderna peut être stocké à des températures normales du réfrigérateur – entre 2 et 8 °C –, a rapporté Reuters. En ce qui concerne les spécifications du produit, il s’agit d’un vaccin à ARNm. Il est administré en deux injections à 28 jours d’intervalle. En ce qui concerne les effets secondaires, Moderna a déclaré que le vaccin a été bien toléré, et que la majorité d’entre eux étaient classés comme légers ou modérés.

― Tero Vesalainen / Shutterstock.com

Le vaccin est prometteur, mais certaines inconnues font planer le doute

Tout comme son concurrent, Moderna a l’intention de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence de son candidat-vaccin à la Food and Drug Administration une fois qu’il aura assez de données pour soumettre cette requête. Cela devrait être suivi d’une approbation complète et finale quand toutes les données de l’essai en phase trois seront obtenues. Ces résultats devront encore être soumis à la communauté scientifique avant de pouvoir obtenir une validation finale du vaccin. Jusqu’à présent, l’entreprise pharmaceutique semble rester confiante quant aux résultats finaux de leur essai. « L’efficacité globale a été remarquable… c’est une belle journée », a déclaré Tal Zaks, le médecin-chef de Moderna, a BBC News.

Si le vaccin est très prometteur, certains points clés restent encore flous. Nous pouvons notamment citer le fait que Moderna n’a pas encore annoncé la durée de l’immunité induite par le vaccin. On ignore également s’il est tout aussi efficace et ne présente pas de risque pour les personnes vulnérables, surtout les personnes âgées. Quoi qu’il en soit, ce vaccin représente un bel espoir pour que l’humanité puisse enfin se débarrasser de la pandémie. Parmi ceux qui placent leurs espoirs dans ce vaccin, nous pouvons citer le Dr Anthony Fauci, le plus grand médecin spécialiste des maladies infectieuses des États-Unis, a rapporté CNN. « Ce sont évidemment des résultats très excitants. On ne pourrait pas faire mieux, 94,5 %, c’est vraiment exceptionnel », a-t-il déclaré.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de