Suivre ce régime alimentaire peut rajeunir votre corps de 2,5 ans !

Imitant les effets d’un jeûne, ce régime réduit les risques de certaines maladies

regime-jeune
© Anna Pelzer / Unsplash

Depuis des siècles, la quête de la jeunesse éternelle captive l’humanité. Bien qu’un véritable rajeunissement de l’âge reste du domaine de la fiction, de récentes études ont montré qu’un régime imitant le jeûne a le potentiel de rajeunir biologiquement le corps, ainsi que de prévenir plusieurs maladies.

Qu’est-ce que le « fasting-mimicking diet » ?

Le fasting-mimicking diet (FMD ou « régime imitant le jeûne » en français) est un régime alimentaire hypocalorique spécifique – riche en graisses insaturées et faibles en calories, protéines et glucides – conçu pour imiter les réponses cellulaires ressenties lors d’un jeûne complet, tout en permettant un certain apport alimentaire. Un FMD dure généralement cinq jours et implique la consommation d’environ 500 à 800 calories par jour, avec un ratio spécifique de macronutriments.

Cette approche vise à déclencher des avantages métaboliques généralement associés au jeûne. Développé en laboratoire par le professeur Valter Longo, un chercheur en biologie à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), ce nouveau type de régime vise à obtenir les avantages d’un jeûne tout en fournissant aux gens suffisamment de nutriments, permettant ainsi de pratiquer et de terminer le régime plus facilement. C’est très intéressant dans la mesure où cela permet à plus d’individus d’avoir la possibilité des avantages d’un jeûne, étant donné que cette pratique est très restrictive et présente donc certains risques pour la santé.

© Anna Pelzer / Unsplash

Quels sont les avantages du FMD ?

Pour en savoir plus sur les bénéfices sanitaires réels du FMD, le professeur Longo et ses collègues de l’UCLA ont mené une étude sur cette nouvelle pratique alimentaire. Pour ce faire, les chercheurs ont recruté une centaine de participants dont la moitié a été invitée à suivre un régime FMD cinq jours par mois pendant trois mois et à suivre leur régime alimentaire habituel pendant les 25 autres jours. Le menu du FMD était composé de soupes à base de plantes, de barres énergétiques, de boissons énergétiques, de thé et de suppléments en vitamines, en minéraux et en acides gras essentiels.

L’autre groupe a simplement suivi un régime alimentaire normal ou un régime méditerranéen. Des analyses de sang et des IRM ont montré que les participants qui ont suivi un FMD étaient moins susceptibles de développer un diabète et présentaient des niveaux plus faibles de graisse abdominale et hépatique. Notons que ce dernier paramètre est associé à un risque réduit de syndromes métaboliques, tels que les maladies du foie, les maladies cardiovasculaires et le diabète. La pratique du FMD a également augmenté leur rapport lymphoïde/myéloïde, ce qui indique un système immunitaire plus jeune.

Les chercheurs ont noté que ces facteurs peuvent être utilisés pour mesurer l’âge biologique. À titre d’information, l’âge biologique mesure le bon fonctionnement des cellules et des tissus, tandis que l’âge chronologique fait référence à la durée de vie d’une personne. Une analyse statistique plus approfondie des résultats a montré que ceux qui ont pratiqué le FMD avaient réduit leur âge biologique de 2,5 ans en moyenne. Malgré ces résultats prometteurs, les chercheurs ont précisé que ce régime reste très restrictif et n’est donc pas fait pour tout le monde. Ils ont également ajouté que ce régime ne doit être réalisé que 2 à 3 fois par an. Par ailleurs, voici les 10 régimes alimentaires les plus populaires au monde.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Messenger
Exit mobile version