― Stolyevych Yuliya / Shutterstock.com

2. L’Eton mess

Dans la série douceurs, l’Eton mess fait également partie de ces fruits du hasard qui font bien les choses. Vous avez dit hasard ? Dans le cas de ce dessert british à base de fraises, de meringue et de crème Chantilly, il faut plutôt parler de maladresse. Oui, c’est shocking ! Pourtant, c’est bien ce qui s’est passé ce jour de 1920 lors du match de cricket annuel qui se tenait dans l’enceinte du prestigieux Eton College, une école élitiste de Windsor (Berkshire) réservée aux garçons. Une famille avait posé son pique-nique traditionnel sur l’herbe verdoyante, dont un panier contenant une pavlova toute fraîche sur laquelle, selon les versions, un invité ou un Labrador se serait assis. Sans se départir de leur flegme, les invités ont dégusté cette pavlova déstructurée, qui n’avait rien perdu de sa saveur, en l’accompagnant d’un “absolutely delicious” absolutely imperturbable.

L’Eton mess, dont la traduction correspond à “bazar ou désordre d’Eton”, est aujourd’hui un grand classique de la cuisine anglaise qui renferme elle aussi quelques pépites culinaires souvent méconnues.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de