— SFIO CRACHO / Shutterstock.com

La réalité virtuelle nous permet d’ouvrir largement le champ des possibles, en aidant les sourds et muets, en faisant passer les soins psychiatriques à un autre niveau ou encore en nous faisant comprendre les ressentis d’une personne victime de harcèlement… Mais certains semblent ne pas être de cet avis.

Un développeur accuse la réalité virtuelle de lui causer des problèmes de vue…

Mais si cette technologie possède de nombreux points positifs, un développeur spécialisé dans la réalité virtuelle, Danny Bittman, a déclaré sur Twitter qu’elle pourrait s’avérer néfaste et dangereuse pour nos yeux. Il a effectivement tweeté :

« Je viens d’avoir ma première visite chez l’ophtalmologiste en trois ans. Maintenant, je suis très inquiet concernant mon utilisation future de la VR. J’ai un nouveau problème de convergence des yeux qui agit comme une dyslexie. Le médecin, qui possède un casque, est persuadé que c’est à cause de mon utilisation de la VR. Il a dit ‘ce sont des lunettes que nous prescrivons normalement aux personnes de 40 ans’. »

… avant de nuancer son propos

Toutefois, le lendemain, Danny Bittman apportait un démenti sur la cause de ce qui lui avait posé des problèmes de vue, contredisant ses premiers propos :

« Et si ce n’était pas clair, j’adore la VR. Toute cette situation me rend vraiment triste. Je ne veux pas me rétracter comme ça, mais j’ai connu ces problèmes à maintes reprises au fil des ans, j’ai donc besoin d’écouter mon corps. N’abandonnons pas la VR, mais acceptons également ses défauts.
Je me trompe peut-être sur les aspects de la réalité virtuelle qui ont causé cela. Mais il y a sans aucun doute une corrélation directe avec mon utilisation de la RV et ce que je vis. »

Les médecins n’ont pas trouvé de corrélation entre la VR et les problèmes de vue

Néanmoins, pas de précipitation ! L’ordre des médecins n’a, pour l’instant, pas tiré la sonnette d’alarme sur les dangers de la réalité virtuelle. Oculus, une entreprise phare dans le domaine et qui appartient à Facebook, a toutefois pris soin de prévenir qu’un utilisateur sur 4.000 pourrait ressentir « des vertiges, crises, tremblements des yeux ou des muscles », auquel cas elle conseille de consulter immédiatement un médecin, rapporte Presse-Citron.

Mais là encore, tout le monde n’est pas à risque. Si la plupart des personnes peuvent jouer environ 30 minutes à un jeu compatible VR, Danny Bittman, lui, y passe jusqu’à 6 heures par jour, provoquant une fragilisation accrue de ses yeux par rapport à un utilisateur lambda. Dernier argument en faveur de la VR, Ceri Smith-Jaynes, qui fait partie de l’Association des optométristes, a déclaré à la BBC que « nous n’avons actuellement aucune preuve fiable que les casques VR provoquent une détérioration permanente de la vue chez les enfants ou les adultes. Certaines études ont examiné les effets de l’utilisation à court terme des seuls casques VR. Elles n’ont pas révélé de détérioration de la vue. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de