7. Mozart était franc-maçon

mozart-franc-macon

L’une de ses oeuvres les plus connues, La Flûte enchantée, constitue d’ailleurs une apologie à cet ordre initiatique.

8. Il était couvert de dettes

mozart-familleNé dans une famille noble, Mozart avait un penchant pour les belles choses et dépensait sans compter. Il s’endettait ainsi auprès de son entourage, et même de ses élèves. L’un d’eux, le prince Lichnowsky, l’a emmené devant le tribunal. On ne sait pas comment Mozart s’est sorti de ce procès. Mais une chose est sûre, c’est qu’il a perdu les faveurs de la noblesse.

9. Il détestait la noblesse

mozart-portrait

Cela lui a posé un problème pour collaborer avec les archevêques avec qui il n’en faisait qu’à sa tête. Il méprisait les mariages arrangés. En 1777, il écrit dans une lettre que « Les nobles ne doivent pas se marier par goût ou par amour mais uniquement par intérêt, et en fonction de toutes sortes de considérations secondaires. Il ne siérait en outre pas du tout à ces hauts personnages d’aimer de surcroît leur épouse, une fois qu’elle a fait son devoir et mis au monde un gros héritier mâle. »

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Sev Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Sev
Invité
Sev

A chaque époque son indicateur de génie. Le 17ème à eu Mozart, le génie d’ l’oreille absolue et de la composition parfaite.
Notre époque à eu Gainsbourg et les rappeurs… ce qui permet de mesurer l’effondrement.