Homme qui lit
— Zurijeta / Shutterstock.com

À mesure que nous vieillissons, nous perdons certaines de nos capacités, et cela concerne autant les capacités physiques que les capacités cognitives. Et selon certaines théories, il peut même arriver que le quotient intellectuel diminue avec l’âge. Dans quelle mesure est-ce que cela reflète la réalité ?

Qu’est-ce que le QI ?

Il est tout à fait normal et naturel qu’en vieillissant, nous devenions moins agiles, moins alertes, et c’est valable autant sur le plan physique qu’intellectuel. Mais est-ce que cela signifie que notre quotient intellectuel baisse également avec l’âge ? Ce n’est pas évident de répondre à cette question et la question de savoir comment notre QI change a fait l’objet de nombreuses recherches. Pour en savoir plus sur ce sujet, il est essentiel de comprendre ce qu’est le quotient intellectuel.

Le QI, abréviation de quotient intellectuel, est une mesure de la capacité de raisonnement d’une personne. En bref, il est censé évaluer dans quelle mesure quelqu’un peut utiliser l’information et la logique pour répondre à des questions ou faire des prédictions. Les tests de QI sont notamment réalisés en mesurant la mémoire à court et à long terme. Ils mesurent également la capacité des personnes à résoudre des énigmes et à se souvenir des informations qu’elles ont entendues, et à quelle vitesse.

Si le QI d’une personne peut varier en fonction du test qu’elle a effectué, il est considéré que le QI moyen de la majorité des êtres humains se situe entre 85 et 115. Un score de QI faible correspond à un score inférieur à 70 et peut être un indicateur d’une déficience intellectuelle. A contrario, un score qui dépasse les 140 permet d’affirmer qu’une personne peut être considérée comme étant un génie. Pour le contexte, on estime qu’Albert Einstein avait un score de QI d’environ 160.

cerveau
— Yurchanka Siarhei / Shutterstock.com

Non, le vieillissement ne provoque pas systématiquement une baisse du QI

Quant à savoir si le QI diminue avec l’âge, cela peut être le cas, et c’est notamment lié à certaines maladies liées au vieillissement comme le déclin cognitif ou la maladie d’Alzheimer. Mais il est également vrai que ce n’est pas toujours le cas, puisque tout le monde ne développe pas forcément ces maladies en vieillissant. En fait, les tests de QI sont ajustés en fonction de l’âge, essentiellement pour tenir compte de la jeunesse et de l’inexpérience ou de la vieillesse et de la diminution de la vitesse.

La raison en est que la diminution de la vitesse et de la conscience spatiale peut être compensée par le fait d’avoir plus de connaissances et d’expérience sur lesquelles s’appuyer pour résoudre les problèmes. Par ailleurs, le QI est en fait un moyen de comparer les capacités intellectuelles d’un individu par rapport à la moyenne, et il est tout à fait logique qu’il reste stable. Ainsi, d’une manière générale, le QI ne change pas avec l’âge, et ce sont des maladies liées à l’âge qui provoquent une déficience intellectuelle chez certaines personnes, et non le vieillissement en lui-même.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments