— Gorodenkoff / Shutterstock.com

Aujourd’hui, la diversité dans le domaine de l’entreprise prend de l’importance. En effet, il existe encore des domaines dans lesquels les femmes ne sont que peu représentées, ainsi que les personnes issues de communautés différentes. Selon une étude de recensement menée par Ukie au sein de l’industrie du jeu vidéo au Royaume-Uni, la diversité dans les entreprises n’est pas assez représentative.

Vers une industrie plus diversifiée ?

Publiée le 4 février, cette étude a permis à Ukie d’analyser le taux de diversité dans l’industrie des jeux vidéo et de lancer en parallèle le hashtag #RaiseTheGame. Cela a alors permis aux entreprises de gaming de s’inscrire dans le but de diversifier leur industrie. Le recensement s’est fait sur les réponses anonymes de 3 200 employés, et ce, uniquement au Royaume-Uni.

Ainsi, en posant plusieurs questions au sujet de leurs « caractéristiques personnelles » et « antécédents », Ukie et l’université de Sheffield ont pu mettre en corrélation les données avec celles d’autres secteurs et ainsi voir quelles étaient les faiblesses et les forces de l’industrie du jeu vidéo.

Dans l’ensemble, l’industrie du jeu vidéo britannique est diversifiée et jeune. En effet, 10 % « sont issus de milieux noirs, asiatiques et ethniques minoritaires (BAME), ce qui est légèrement supérieur à la population active nationale ». Cependant, ces chiffres baissent lorsque l’on monte dans la hiérarchie : « 28 % de la main-d’œuvre de nationalité non britannique » et « 21 % de l’industrie des jeux sont LGBTQ+ ».

En revanche, selon l’étude de recensement, les femmes ne seraient pas assez représentées. Effectivement, selon les chiffres, seulement 28 % des employés sont des femmes, un chiffre qui est nettement inférieur à la moyenne nationale. 70 % sont des hommes et 2 % sont des personnes non binaires.

« Une industrie diversifiée qui s’appuie sur une myriade de cultures, de modes de vie et d’expériences mènera à des jeux plus créatifs et inclusifs qui captureront l’imagination des joueurs et feront avancer notre secteur », explique le Dr Jo Twist OBE, PDG d’Ukie.

#RaiseTheGame

Les chiffres de ce recensement ont été publiés le même jour que le lancement de #RaiseTheGame. Le but de cet engagement est « d’améliorer la diversité et l’inclusion » dans l’industrie du jeu vidéo, et ce, en employant une main-d’oeuvre plus diversifiée et en incitant les employés à prendre plus de responsabilités. Enfin, cela permettra de favoriser une diversité dans tous les emplois, qu’ils soient créatifs ou non.

EA, Facebook, Jagex, King et Microsoft sont partenaires et co-fondateurs de cet engagement. Ces entreprises seront aussi invitées à « fournir des informations sur la manière dont elles se comparent aux piliers de l’engagement sur une base annuelle ». De plus, un nouveau recensement sera fait tous les deux ans et permettra ainsi de noter une évolution.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de