Des attaques via l’internet des objets

L’internet des objets est en plein essor, et les prévisions annoncent plus de 20 milliards d’objets connectés branchés à nos réseaux en 2020, et pas seulement chez les particuliers. En effet, au sein des entreprises, on trouve bien sûr des smartphones et des tablettes, mais également des dispositifs de vidéosurveillance ou encore des systèmes de gestion d’énergie dont les données transitent par le cloud. Selon le rapport de prévisions de McAfee, les attaques contre les appareils domestiques se concentreront sur les smartphones et les tablettes.

Ces terminaux peuvent déjà surveiller et contrôler de nombreux appareils domestiques, si bien qu’ils vont devenir une des cibles majeures des cybercriminels. Et, puisque l’attaque proviendra d’un appareil de confiance du réseau, elle ne déclenchera pas de « signal d’alarme ». De plus, en prenant le contrôle d’un smartphone ou d’une tablette à distance, il sera possible aux hackers d’exploiter les vulnérabilités présentes dans les applications cloud et mobiles. C’est pourquoi ces appareils seront au cœur de la stratégie des cybercriminels en 2019.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de