— Flystock / Shutterstock.com

En Suisse, depuis plus d’un an, la poste locale et la société Matternet travaillent main dans la main sur un système de livraison par drone. Jusqu’alors, cela concernait les échantillons médicaux. Mais brusquement, un accident est survenu et a contraint les deux services à arrêter, du moins temporairement, leur projet.

Un nouveau système de livraison ? 

Vous l’avez peut-être vu annoncé pour d’autres projets, notamment pour la livraison de colis Amazon Prime. Le système de livraison par drone représente une branche technologique d’avenir sur laquelle plusieurs investisseurs misent. Elle permet notamment de se passer de bien des contraintes topographiques, et améliore grandement les temps de livraison.

C’est donc pour cette raison que La Poste Suisse s’est associée avec Matternet, une entreprise de Moutain View reconnue pour sa grande qualité dans la fabrication de drones de livraison. À noter que les engins utilisés dans ce secteur diffèrent légèrement par leur taille de ceux qui sont destinés aux particuliers. Capable de transporter une charge de 2 kg sur une distance de 10 km, ce genre de drone est bien plus costaud. Au total, ils peuvent monter jusqu’à 10 kg. Pour leur livraison, ils utilisent un système de parachutage, et un atterrissage bien spécifique.

Un drone classique

Un accident est vite arrivé…

Alors, quand une livraison est en cours, les ingénieurs qui ont travaillé sur ce type de drones ont bien évidemment pensé aux personnes qui pouvaient se trouver en dessous. Dans cette optique, ils ont placé une alarme d’urgence, qui sonnait quand le capteur détectait des personnes en dessous. Cela avait pour but de les alerter et ainsi de limiter grandement les risques. Ce n’est pas tout, puisque quand un collier est livré, des feux de secours sont également prévus suivant la situation.

D’ores et déjà, cette association a réalisé environ 3000 livraisons. En revanche, les accidents arrivent et peuvent s’avérer très graves. Le dernier en date, qui a fait suspendre le service, s’est produit dans une zone universitaire de Zurich largement fréquentée. Le drone s’est écrasé à une distance d’environ 50 mètres d’un groupe d’enfants, qui étaient alors en train de jouer. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes.

Pour des raisons encore inconnues, le drone a vu ses capteurs de stabilité devenir incontrôlables. Devant un tel processus, l’appareil s’est automatiquement mis en situation d’urgence, et a déployé son parachute, comme l’exige le protocole logique. Malheureusement, son attache a également été rompue, ce qui a provoqué la chute, à une vitesse considérable, de l’appareil sur le sol. Ce n’est pas le premier accident résultant de cette association, puisqu’en début d’année, l’un des drones était tombé dans le lac de Zurich. Après avoir étudié le phénomène pendant plus de deux mois, les ingénieurs avaient estimé avoir résolu le problème. Dans tous les cas, si ce mode de livraison est utilisé à l’avenir, il est encore bien perfectible…

Zurich

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Hichem Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Hichem
Invité
Hichem

C’est comme des cadeaux qui volent dans le ciel je kifferai prendre mon gun air soft ou un pein ball et les descendre Noël avant l’heure !