Jem capture la majestuosité des baleines à bosse, l’une des espèces les plus difficiles à observer

Animaux majestueux vivant dans tous les océans du globe, les baleines à bosse sont des mammifères qui fascinent les hommes depuis toujours. Et elles sont devenues le sujet de prédilection de Jem Cresswell. Ce photographe a réalisé une série de photos mettant à l’honneur cet animal assez difficile à observer. Et le résultat est à la fois poétique, intense et plein de douceur. 

Photographe australien passionné par les baleines à bosse, Jem Cresswell a eu la chance de pouvoir observer de près ces animaux pendant 3 ans dans le sud de l’Océan Pacifique. De ces incroyables rencontres avec le plus gros mammifère au monde, il a récupéré de nombreux souvenirs mais aussi Giants, une magnifique série de photographies montrant toutes les facettes de cet animal.

Pensés comme des portraits sous-marins et sélectionnés parmi plus de 10 000 photos, chaque cliché est réalisé en noir et blanc afin que le spectateur puisse se concentrer au maximum sur le sujet. Et chacun d’entre eux parvient à mettre en évidence toute la majesté et la puissance qui se dégagent de ces animaux.

Le choix de faire une série sur les baleines à bosse n’est d’ailleurs pas anodin. Adepte de plongée sous-marine depuis sa jeunesse, Jem a la chance chaque année de voir passer les baleines au large de l’Australie pendant leur migration. Le photographe trouve également ces animaux fascinants, notamment via leur nature très douce et leur taille imposante. Jem a également été très influencé par une découverte scientifique réalisée en 2006 révélant que les baleines possèdent une organisation sociale, de l’intuition et de l’empathie, tout comme les hommes. Une découverte étonnante qui a renforcé son désir de travailler auprès de ces animaux qui réagissent comme nous.

Forte, la série Giants est à la fois une belle manière de faire découvrir au public les baleines à bosse mais aussi de lui rappeler la fragilité de notre planète et de ses habitants, aussi imposants soient-ils. Si les photos ont connu un vif succès, Jem a avoué qu’il aimerait retravailler sur des clichés similaires à l’avenir. Les baleines ne sont d’ailleurs pas sa principale source d’inspiration : l’artiste travaille actuellement sur une autre série axé autour de la Grande Barrière de corail et il aimerait photographier d’autres espèces qui lui tiennent à cœur. Pour découvrir plus en détail le travail de Jem, n’hésitez pas à vous rendre sur son compte Instagram ainsi que sur son site.


Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.

— Denys Gagnon