Le rajeunissement est un phénomène largement désiré par un grand nombre d’êtres humains. Si un tel processus existe dans la science-fiction, un tel processus reste encore difficile dans la réalité. Une nouvelle étude a cependant démontré que cela pourrait être possible puisque les scientifiques ont réussi à rajeunir des souris grâce à du plasma dilué.

Le rajeunissement : une recherche qui s’étale sur une quinzaine d’années

Une nouvelle étude publiée dans la revue Aging et réalisée par les chercheurs de l’université de Californie à Berkeley montre que des effets rajeunissants peuvent être obtenus en diluant le plasma sanguin de souris âgées. Plus précisément, cela peut se faire en remplaçant la moitié du plasma par une combinaison de solution saline et d’albumine. Les chercheurs ont constaté des résultats significatifs sur le rajeunissement des organes vitaux tels que le cerveau, le foie et les muscles. En faisant des analyses sur le plasma utilisé dans la recherche, il a été constaté que le processus agissait comme « un bouton de réinitialisation moléculaire ».

A noter que cette nouvelle recherche s’appuie sur une étude des chercheurs de l’université de Berkeley publiée en 2005 dans la revue Nature. Les chercheurs avaient découvert qu’il était possible de rajeunir les tissus et inverser les signes de vieillissement chez des souris en créant des jumeaux conjoints de souris jeunes et âgées afin que les plus jeunes puissent partager leur sang et leurs organes avec les plus vieux. En se basant sur cette étude, les scientifiques ont cherché pendant longtemps quelle protéine présente dans le sang des jeunes souris était le secret du rajeunissement.

—LookerStudio / Shutterstock.com

Le secret du rajeunissement : la neutralisation de protéines préjudiciables chez les individus plus âgés

Il s’est avéré qu’il fallait analyser cette étude sous un autre angle. En effet, si les deux études se tournaient vers le rajeunissement, il s’est avéré que l’usage de plasma dilué est encore plus efficace que l’usage de plasma de souris plus jeune. Certes, le plasma de jeunes souris pouvait effectivement aider à rajeunir certaines cellules, mais les résultats de cette nouvelle étude sont plus importants, car ils ont montré que l’effet du rajeunissement et de la prolongation de la vie ne dépend pas du sang transfusé provenant de jeunes individus, mais de l’élimination des facteurs nocifs présents dans le sang des plus âgés.

« Il y a deux interprétations principales de nos expériences originales : la première est que, dans les expériences de jumelage de souris, le rajeunissement était dû au sang jeune et aux jeunes protéines ou facteurs qui diminuent avec le vieillissement ; mais une alternative tout aussi possible est qu’avec l’âge, vous avez une élévation de certaines protéines dans le sang qui deviennent préjudiciables, et celles-ci ont été retirées ou neutralisées par les jeunes partenaires », a déclaré Irina Conboy, auteure principale de l’étude, dans un communiqué.

Irina Conboy a ainsi conclu que « la deuxième interprétation s’avère correcte. Le sang ou les facteurs jeunes ne sont pas nécessaires pour l’effet rajeunissant ; la dilution du vieux sang est suffisante. » Si les chercheurs sont déjà en très bonne voie quant à la découverte de la version scientifique de la fontaine de Jouvence, ils veulent encore continuer leurs recherches. Dans cette optique, ils veulent notamment déterminer si utiliser un plasma neutre – ni jeune ni vieux – pourrait également être efficace. Les scientifiques veulent également explorer les effets de ces nouveaux processus de rajeunissement chez les humains.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Carla a t’elle aussi du vieux sang pourri?