Pour capturer ces paysages semblant sortis d’un film de science-fiction, il utilise « un filtre sélectif qui laisse passer une grande partie de la lumière infrarouge et une petite partie de la lumière visible. Les principaux sujets de cette technique sont les arbres et le feuillage car ils réagissent beaucoup à la lumière infrarouge. » Par ce jeu de rayons que l’œil humain ne peut voir, les plantes peuvent ainsi apparaître rouges, jaunes ou encore blancs. De quoi faire perdre tous nos repères !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre-Louis Ferrer (@plf_photographie) le

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de