Paraplégique depuis un grave accident, cet homme remarche grâce à l’implant d’une électrode

Devenu paraplégique à la suite d’un accident de motoneige qui avait gravement endommagé sa moelle épinière, cet américain de 29 ans a réussi à marcher avec l’appui de ses bras et d’un déambulateur suite à l’implantation d’une électrode en dessous de la zone lésée de sa colonne vertébrale.

 

L’homme paraplégique a réussi à parcourir 102 mètres en un an

Publiée en début de semaine dans la revue Nature Medicine, cette étude américaine, réalisée conjointement par des chirurgiens et des chercheurs de l’UCLA, démontre que la stimulation électrique pourrait permettre aux personnes paraplégiques de retrouver l’usage de leurs membres paralysés, lorsque leur moelle épinière n’a pas été entièrement sectionnée. Un groupe de chercheurs et de chirurgiens américains est en effet parvenu à ce qu’un homme de 29 ans, devenu paraplégique à la suite d’un grave accident de motoneige, puisse retrouver l’usage de ses jambes grâce à l’implant d’une électrode au niveau de la zone lésée.

Trois ans après son accident, les chirurgiens de la Clinique Mayo de Rochester ont implanté une électrode, pouvant être contrôlée à distance, dans l’espace péridural situé juste en dessous de la zone endommagée de sa colonne vertébrale. Le patient de 29 ans a ensuite suivi des séances faites d’exercices physiques et de stimulations électriques pendant 43 semaines. Sur un an, il a réussi à parcourir 102 mètres, sur un tapis roulant ou avec un déambulateur, et est même parvenu à trouver son équilibre sans regarder ses jambes, comme le montre la vidéo ci-dessous.

 

Des résultats très encourageants

Comme l’ont expliqué les docteurs Kristin Zhao et Kendall Lee, qui ont dirigé l’étude : « C’est la première fois qu’on peut mettre en œuvre chez un homme totalement paralysé des jambes un processus de marche sur tapis roulant ou avec déambulateur ». Si le mécanisme précis rendant cela possible reste encore aujourd’hui inconnu, cette nouvelle étude démontre que la stimulation péridurale peut permettre à une personne paralysée de regagner un certain contrôle de ses fonctions motrices.

En dépit des résultats extrêmement encourageants de cette étude, il est important de souligner que le patient en question continue à se déplacer en chaise roulante, puisque les impressionnants progrès qu’il a réalisés n’étaient possibles que sous stimulation électrique. Cependant, ces nouvelles expérimentations démontrent que des fonctions qui semblaient à jamais perdues pourraient un jour « redémarrer » en recourant aux implants.

Comme l’a expliqué le Docteur Zhao : « Il faut poursuivre les recherches dans ce domaine afin de mieux identifier les personnes qui pourront bénéficier de ce type d’interventions ».

© Youtube

Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse.

— André Gide