— Yuriy Stolypin / Shutterstock.com

Étant donné l’immensité de l’Univers, nombreux sont ceux qui pensent que nous ne sommes certainement pas les seuls êtres vivants qui y existent. Cependant, nous ne pouvons pas affirmer avec certitude que les extraterrestres existent. Cette dichotomie reste l’un des plus grands débats de l’humanité et elle est décrite par ce qu’on appelle le paradoxe de Fermi.

La question est simple : est-ce que nous sommes seuls dans l’Univers ?

Nombreux sont ceux qui pensent avoir observé un vaisseau extraterrestre dans le ciel. Certains autres affirment même avoir été en contact avec des aliens. Pourtant, il y a aussi ceux qui ne croient pas du tout en l’existence de ces êtres étrangers venus de l’espace. D’un côté, une telle divergence est liée au fait que malgré les énormes avancées en matière de technologie, il n’existe à ce jour aucune preuve qui permet d’affirmer que les différentes espèces terrestres ne sont pas les seuls êtres vivants qui existent. De l’autre côté, étant donné l’immensité de l’Univers et la diversité des mondes qui y existent, il y a de fortes probabilités que les extraterrestres existent.

Face à ces deux théories, de nombreux débats sont ouverts sur l’existence des extraterrestres et ils sont généralement encadrés par le paradoxe de Fermi. Ainsi, le paradoxe de Fermi peut être défini comme étant une dichotomie qui décrit l’apparente contradiction entre le manque de preuves claires et évidentes sur l’existence de la vie extraterrestre et diverses estimations élevées de leur existence. À l’origine, ce paradoxe a été formulé pour la première fois en 1950 par le physicien italo-américain Enrico Fermi au cours d’un déjeuner entre collègues au Laboratoire national de Los Alamos, le berceau de la bombe atomique.

Leur conversation a notamment été inspirée par une caricature publiée dans The New Yorker qui commentait une série de rapports sur les ovnis, a rapporté Science Alert. Et une chose en amenant une autre, Fermi a fini par effectuer quelques calculs pour estimer la prévalence de la technologie de type humain dans l’Univers. Sur la base de ses chiffres approximatifs, il a soutenu que la Terre aurait déjà dû être visitée par des extraterrestres. Pourtant, il a également soulevé le fait qu’il n’y avait aucun indice d’une telle visite sur la planète. Ne pouvant obtenir des solutions satisfaisantes à ces énigmes, la question qu’il s’est posée à l’époque reste valable de nos jours : « Où sont-ils donc ? »

Une énigme qui n’a pas encore trouvé sa solution

Les scientifiques ont exploré cette question pendant des années, et continuent encore de le faire aujourd’hui. En 1961, le physicien Frank Drake a notamment développé une équation mathématique pour aider à résoudre ce problème. L’équation de Drake suggère que le nombre de civilisations suffisamment proches pour que nous ayons des nouvelles peut être basé sur une combinaison de statistiques. Celles-ci incluent le nombre de planètes vitales et les chances que la vie développe à la fois la capacité et le désir de transmettre des informations pouvant couvrir de vastes distances dans un laps de temps raisonnable.

Étant donné les difficultés à être précis sur ces différents paramètres, l’équation de Drake ne peut pas encore fournir une réponse exacte au paradoxe de Fermi. En revanche, elle démontre que c’est un problème qui peut être appréhendé de manière scientifique. Outre cette fameuse équation, il existe de nombreuses théories qui répondent aux questions du paradoxe de Fermi. Parmi ces théories, les plus répandues stipulent que nous n’avons probablement pas encore assez avancé technologiquement pour nous rapprocher des extraterrestres, que nous avons surestimé la prévalence de vie intelligente dans l’Univers, ou que les informations sont là, mais nous ne la voyons ou ne la comprenons tout simplement pas.

— Dotted Yeti / Shutterstock.com

2
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
peyo vinuVilain Rosette Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Vilain Rosette
Invité
Vilain Rosette

Non nous ne sommes pas seuls dans l’univers. 1er) Dieu et son fils Jésus Christ habite dans un endroit précis des cieux 2eme) des millions d’anges 10.000 x1.000.0000 servent Dieu et sont ses messagers. 3eme) Satan et ses démons sont aux environs de la terre. Se sont des extra terrestres. 4eme) les premiers des 144.000 oints qui ont l’espérance céleste le gouvernement ou royaume de Dieu sont déjà ressuscités au ciel. Preuves bibliques. Psaumes 115:16 1) Le ciel appartient à Jéhovah, mais la terre, il l’a donnée aux fils des hommes. 2) Daniel 7:10 Mille milliers le servaient, et dix… Lire la suite »

peyo vinu
Invité
peyo vinu

ON PEUT TOUJOURS DIRE CE QUE L’ON VEUT MAIS IL N’Y A AUCUNE PREUVE MATERIELLE DE L’EXISTANCE D’EXTRATERRESTRES . j’ai ete baptise ,fais ma communion ,me suis marié a l’église je suis les commandements , mais le reste est pure imagination ..