— Lukas_Vejrik / Shutterstock.com

L’ornithorynque est un animal très mystérieux, et si de nouvelles informations ont été découvertes sur ces gènes, cela ne fait qu’ajouter de l’étrangeté à l’animal. Selon une nouvelle étude, l’ornithorynque serait à la fois un oiseau, un reptile et un mammifère.

Des caractéristiques génétiques qui font de l’ornithorynque un animal encore plus étrange

Souvent considéré comme le mammifère le plus étrange du monde, l’ornithorynque est un animal unique à bien des égards. Premièrement, il ressemble à un castor d’Australie, mais il possède un bec de canard et des pieds palmés. Ensuite, bien qu’il soit considéré comme un mammifère, il pond des œufs au lieu de donner naissance à des bébés vivants, mais l’animal allaite ses petits avec sa peau qui « transpire » du lait. Autre caractéristique étrange : il ne possède pas de dents, mais a des éperons venimeux. Enfin, il possède une fourrure brillante et bioluminescente, et il est équipé de 10 chromosomes sexuels.

Face à toutes ces étrangetés, de nombreuses études ont été menées pour résoudre l’énigme que représentent les ornithorynques. Récemment, une équipe internationale de chercheurs dirigée par l’université de Copenhague a notamment réalisé une cartographie unique du génome de l’ornithorynque et a trouvé des réponses concernant les origines de quelques-unes des caractéristiques étranges de l’animal. « Le génome complet nous a fourni des réponses à la façon dont certaines caractéristiques bizarres de l’ornithorynque sont apparues », a expliqué le professeur Guojie Zhang, coauteur de l’étude, dans un communiqué.

Appartenant à un ancien groupe de mammifères appelés monotrèmes, les chercheurs ont découvert que les ornithorynques possèdent des gènes de mammifères, d’oiseaux et de reptiles. « En effet, l’ornithorynque appartient à la classe des Mammalia. Mais génétiquement, c’est un mélange de mammifères, d’oiseaux et de reptiles », a déclaré le professeur Zhang.  Selon les résultats de l’étude publiés dans la revue Nature, l’animal a également conservé bon nombre des caractéristiques originales de ses ancêtres ; des caractéristiques qui aident ces derniers à s’adapter à l’environnement dans lequel ils vivent.

―worldswildlifewonders / Shutterstock.com

Des informations importantes pour comprendre l’évolution

L’une des caractéristiques les plus inhabituelles de l’ornithorynque qui a pu être expliquée grâce à cette étude concerne le fait que l’animal pond des œufs, mais qu’il a également des glandes mammaires utilisées pour nourrir ses bébés, non pas par des mamelons, mais par la transpiration de son corps. Il faut savoir qu’il existe trois gènes appelés vitellogénine, des gènes responsables de la production de jaunes d’œufs. Si les poulets possèdent ces trois gènes, l’étude a démontré que les ornithorynques ne portent plus que l’un d’entre eux. Les deux autres ont été perdus il y a environ 130 millions d’années, a expliqué Science Alert. C’est grâce à ce gène restant que les ornithorynques continuent de pondre des œufs.

L’autre étrange caractéristique qui a pu être expliquée concerne la détermination du sexe de l’animal. À cet effet les auteurs se sont particulièrement intéressés aux chromosomes sexuels de l’animal, étant donné que l’ornithorynque est le seul animal connu avec 10 chromosomes sexuels, dont 5 chromosomes X et 5 chromosomes Y. En comparant les informations chromosomiques de l’ornithorynque aux génomes des humains, des opossums, des diables de Tasmanie, des poulets et des lézards, les auteurs ont découvert que les chromosomes sexuels de l’ornithorynque avaient plus en commun avec ceux des oiseaux que ceux des mammifères. Cette découverte est très importante, car cela signifie que la génétique de l’ornithorynque pourra fournir d’importantes informations sur le lien évolutif entre les mammifères et les oiseaux.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
christofor Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
christofor
Membre
christofor

Comment expliquer la présence de gènes provenant de lignées si différentes dans cette espèce alors qu’elles se seraient supposément séparées il y a bien longtemps. La délétion de gènes est bien documentée mais comment expliquer l’apparition de gènes fonctionnel ? D’où vient l’information ? Mystère !… à moins qu’une intelligence… Lire la suite »