Quand des amateurs font de l’exercice physique, que ce soit de la gymnastique ou de la marche rapide, une douleur se fait sentir, sur l’un des deux côtés en dessous de nos côtes, dans les clavicules, dans l’estomac ou dans les intestins. Mais à quoi sont-ils vraiment dus ?

Les différentes causes des points de côté

Dans 90 % des cas, la cause des points de côté réside dans la respiration mal contrôlée. En effet, le diaphragme est chargé de faire circuler l’oxygène dans l’organisme en le faisant entrer dans les poumons. Toutefois, lors des efforts physiques, le diaphragme travaille plus, provoquant un manque d’oxygène. C’est ce dernier qui va causer une crampe du diaphragme, qui par la suite se transformera en douleur appelée point de côté.

Ceci étant, d’autres causes peuvent aussi être à l’origine des points de côté. Ainsi, toujours lors d’un effort physique, le sang peut remplir complètement le foie et la rate. Ces deux organes qui seront considérablement gonflés s’appuieront fortement sur les ligaments responsables du maintien du diaphragme. Une fois de plus encore, des douleurs se feront sentir sur l’un des côtés de l’abdomen : les points de côté. D’autres possibilités ne sont pas à écarter : l’irritation de la plèvre après un mauvais contrôle de la respiration ; la cause vasculaire qui s’explique par la mauvaise adaptation du cœur ; la paralysie du tube digestif.

Les solutions adéquates aux points de côté

Tout d’abord, une bonne hydratation avant, pendant et après ainsi qu’un bon échauffement avant l’effort physique restent primordiaux sans oublier le respect des trois heures entre le repas et l’effort. Durant l’effort physique, il est nécessaire de préserver un rythme respiratoire régulier : inspirer par le nez et expirer par la bouche sont les mots d’ordre. En outre, il existe aussi l’effet placebo utilisé par certains professeurs d’éducation physique. Il consiste essentiellement à mettre un caillou dans la main de l’élève. Ainsi, lorsque ce dernier fera la course, il se concentrera principalement sur le caillou et évitera le point de côté.

Quand le point de côté est déjà présent, il ne faut surtout pas arrêter subitement l’effort physique. Il faut juste ralentir petit à petit. Se pencher vers l’avant, appuyer sur l’endroit douloureux tout en expirant l’air des poumons reste tout aussi efficace. Fort heureusement, le point de côté n’est qu’une douleur passagère qui disparaît après l’effort physique. Cependant, si la douleur demeure, consulter un médecin restera la meilleure solution. En effet, l’appendicite, la péritonite ou l’infarctus du myocarde sont à craindre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de