UNE NUIT BLANCHE 

Dans la langue française, le « blanc » signifie la « nullité » : examen blanc, mariage blanc, balle à blanc… En ce sens, une nuit blanche signifie donc l’absence de sommeil. D’autres théories confrontent les couleurs : nuit blanche vs nuit noire. Mais la plus probable des explications provient de Russie. En effet, sous le règne de Catherine II, beaucoup de Français appréciaient les étés russes. Les nuits n’y étaient jamais très sombres et c’était le moment du Festival des nuits blanches à Saint-Pétersbourg. Ainsi, outre le manque d’obscurité, la fête faisait que les gens dormaient peu et s’amusaient toute la nuit. En Espagne, Pologne et Roumanie, il existe la même expression pour indiquer l’insomnie.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de