Couper la poire en deux signifie partager via Depositphotos

COUPER LA POIRE EN DEUX

Inutile de donner une explication à cette expression : elle parle d’elle-même. Néanmoins, pourquoi une poire et non une pomme ou tout autre objet ? En 1882 (date approximative où cette expression est aperçue dans la littérature française), Félix Galipaux et Lucien Cressonnois écrivent une saynète entre deux protagonistes qui discutent. Celle-ci s’intitule « La poire en deux ». L’histoire parle de deux personnes se disputant la récitation d’un texte. L’un propose de « couper la poire en deux », de façon à ce que chacun lise un paragraphe. L’histoire s’achève sans que les deux hommes ne se soient mis d’accord. Personne ne sait si l’expression existait avant ou si c’est la saynète qui y donna naissance. Si en Espagne il semblerait que l’on coupe aussi des poires, aux Pays-Bas et en Roumanie visiblement, on préfère épargner ou concilier le chou et la chèvre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de