LE PARAPLUIE

Aujourd’hui, le mécanisme d’ouverture des parapluies s’est perfectionné. Pourtant, à leur apparition au dix-huitième siècle, les ombrelles avaient mauvaise presse. Un geste maladroit suffisait à enrayer l’automatisme de l’appareil. Par précaution, on évitait de l’ouvrir à l’intérieur d’une habitation sous peine de provoquer des accidents domestiques (blessure, dégât matériel, etc.).

En France, un fabricant véreux avait recommandé de les garder fermés pour les sécher afin de prolonger leur durée de vie. Or, c’est tout l’inverse qui se produisait. Closes, les baleines métalliques s’oxydaient plus rapidement et réduisaient considérablement la durée de vie du parapluie. Cette stratégie de communication a beaucoup enrichi le vendeur.

Pour finir, des textes ancestraux disaient qu’utiliser un parapluie se protéger d’un climat clément provoquait la colère du dieu du Soleil.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de