—lev radin / Shutterstock.com

En plein contexte du Black Lives Matter, les dirigeants de certaines marques prennent des décisions radicales : la marque de sirop d’érable Tante Jemima disparaîtra d’ici la fin de l’année des supermarchés américains, tout comme très probablement la célèbre marque de riz Oncle Ben’s. Leurs visages sont effectivement considérés comme des stéréotypes afro-américains datés.

Oncle Ben’s et Tante Jemima vont bientôt abandonner leur tablier. En effet, leurs visages noirs souriants, considérés comme des stéréotypes dépassés, devraient bientôt disparaître des rayons de supermarchés américains, sous la pression du mouvement Black Lives Matter manifestant suite à la mort de George Floyd. Les dirigeants de ces célèbres marques considèrent que l’époque a grandement changé. 

Tante Jemima, femme noire ornant les bouteilles de sirop d’érable et les préparations pour pancakes de la marque Quaker Oats dans les rayons des États-Unis depuis plus de 130 ans, “perpétue des stéréotypes raciaux et va disparaître d’ici la fin de l’année”, comme l’a rapporté la marque Quaker Oats, appartenant au groupe Pepsico. Quaker Oats va entièrement enlever le visuel de la marque et changera le nom. Cette femme évoque les servantes noires du sud des États-Unis et indirectement l’esclavagisme et ségrégationnisme de cette région américaine où les minorités noires sont victimes de discriminations. “L’image de Tante Jemima a évolué au fil du temps, mais pas assez”, a également admis Quaker Oats. 

— Arne Beruldsen / Shutterstock.com

Le temps est venu de faire évoluer la marque Oncle Ben’s, y compris son identité visuelle, et c’est ce que nous allons faire. Nous ne savons pas pour le moment quels vont être exactement les changements apportés ni selon quel calendrier, mais nous évaluons toutes les possibilités”, s’est exprimé à son tour le géant de l’agro-alimentaire Mars. Oncle Ben’s évoque quant à lui les plantations de coton ou de riz exploitées par des esclaves et ayant fait la richesse du sud durant la guerre civile. 

Par ailleurs, Tante Jemima a rapporté qu’elle versera 5 millions de dollars en faveur d’initiatives pour les minorités afro-américaines. Puis, Pepsico a annoncé “un plan de 400 millions de dollars sur 5 ans pour soutenir les communautés noires et augmenter la représentation des personnes noires au sein du groupe”. “Le racisme n’a pas sa place dans la société. Nous sommes aux côtés et solidaires de la communauté noire, de nos associés et de nos partenaires dans le combat pour la justice sociale”, s’est exprimé Mars. 

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Jusqu’où allons nous aller en repentance? Moi perso,le trouvais sympa l’oncle Bens,que je voyait comme un esclave affranchi. En supprimant ces image,on suprime aussi le rappel d’une histoire. Je ne crois pas que ce soit une solution,mais voila le politique s’en sort toujours car il est élu,porté par la volonté… Lire la suite »