nausées faim
— fizkes / Shutterstock.com

La faim peut causer une sensation d’inconfort. Cela arrive généralement lorsque l’on saute un repas dans la journée, que ce soit le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner. En effet, lorsqu’on s’affame trop longtemps, il se peut qu’on ne ressente pas l’envie de manger une immense quantité de nourriture. Au contraire, on peut ressentir une sensation de nausée chronique. Un scientifique a mené des recherches dans le but de fournir des explications sur cette sensation.

Une réponse scientifique aux faits

Christine Lee, qui a effectué les études, est une gastro-entérologue à la Cleveland Clinic. D’après ses recherches, notre estomac produit un acide qui décompose les aliments durant la digestion. Il s’agit de l’acide chlorhydrique. Cet acide élimine les restes et aide le système digestif à digérer efficacement les aliments. De ce fait, lorsque nous ne mangeons pas à une heure précise, l’acide chlorhydrique s’accumule dans l’estomac et cause une sensation de brûlure.

Elle a aussi affirmé qu’il est possible que notre estomac nous envoie un signal pour nous faire savoir qu’il faut manger. Les signaux envoyés par notre système digestif sont régulés par les glandes endocrines. Par ailleurs, ces glandes utilisent la circulation sanguine pour faire passer la communication chimique.

À savoir que les hormones du système endocrinien sont celles qui sont responsables des envois d’informations au cerveau concernant les besoins du corps, comme le cas de la glycémie. Pour avoir une glycémie stable et pour pouvoir rester en forme, notre corps a besoin de calories. Donc, ce sont les glandes endocrines qui libèrent des hormones et qui actionnent le cerveau pour l’informer que l’on souhaite manger plus ou moins.

nausées
— Medvid.com / Shutterstock.com

Une complexité dans les hormones

Le système endocrinien comporte diverses hormones, mais celles qui sont le plus impliquées sont la ghréline et la leptine. La ghréline a pour rôle de provoquer la faim et, d’après certains chercheurs, c’est une hormone qui actionne la majorité des processus importants du corps tels que la sécrétion d’acide gastrique, la sensation gustative et même l’élaboration de glucose. En revanche, la leptine diminue l’appétit. Elle s’actionne donc lorsque la ghréline est plus élevée.

Mais lorsque vous avez faim, les deux hormones travaillent ensemble et créent des signaux qui vous incitent à manger. Une fois que l’on mange quelque chose, notre corps libère de la leptine, c’est un signe de satiété. Lee a mentionné que lorsqu’on a faim, notre corps libère de la ghréline et quand on mange, notre corps produit de la leptine pour nous informer qu’on est rassasié.

Mais lorsque la faim persiste, le taux de ghréline libéré par le corps devient plus élevé. Dans ce cas, certaines personnes peuvent ressentir de légères nausées. Dans le cas où cela persiste, il est possible que la personne ait un trouble et devrait faire un dépistage du syndrome métabolique.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments