Des nanorobots ont détruit des tumeurs cancéreuses chez les souris en seulement deux jours !

Des chercheurs ont mis au point une nouvelle manière de traiter des cellules cancéreuses grâce à des nanorobots injectés dans le corps de souris atteintes de la maladie. Les premiers résultats encourageants laissent déjà supposer de l’utilisation de ces derniers chez l’Homme. 

 

LA CHIMIOTHÉRAPIE REMPLACÉE PAR DES ROBOTS ?

La chimiothérapie et la radiothérapie sont les seuls traitements efficaces à l’heure actuelle pour venir à bout des tumeurs et cellules cancéreuses. Si ces deux options viennent à bout des cellules infectées, elles attaquent également les cellules saines sans faire de distinction.

Pour résoudre ce problème tout en proposant un traitement médical efficace, des chercheurs américains et chinois ont imaginé une technologie unique. Ils ont conçu des nanorobots capables de distinguer uniquement les cellules cancéreuses mais surtout de les éliminer en à peine 48 heures. Les robots pourraient donc devenir nos meilleurs alliés dans la lutte contre le cancer.

 

COMMENT LES NANOROBOTS FONT-ILS LEUR TRAVAIL ?

Dans un premier temps, les nanorobots sont injectés dans le corps par intraveineuse. Ceux-ci ont été fabriqué à partir d’ADN et contiennent de la thrombine, une enzyme ayant la faculté de faire coaguler le sang. Une fois injectés en intraveineuse dans le corps du patient, les nanorobots repèrent les zones à risque et délivrent rapidement l’enzyme aux cellules infectées uniquement. L’enzyme coupe ainsi l’arrivée du sang et étouffe la tumeur.

Les scientifiques travaillant sur ce projet et auteurs d’une étude publiée dans Nature Biology ont expliqué : « en utilisant des cobayes souris porteurs de tumeurs, nous démontrons que les nanorobots d’ADN injectés par voie intraveineuse délivrent de la thrombine spécifiquement aux vaisseaux sanguins associés aux tumeurs et induisent une thrombose intravasculaire, entraînant une nécrose tumorale et une inhibition de la croissance tumorale ».

 

UN TRAITEMENT ENCORE EN TEST

Les nanorobots, avec leurs étonnantes capacités, peuvent déjà être vus par certains comme la solution de demain pour venir à bout des cancers. Il faudra cependant patienter avant de voir arriver ces robots traqueurs de cellules cancéreuses dans les hôpitaux. À l’heure actuelle, ils n’ont été testé que sur des porcs ou des souris infectés mais ces derniers n’ont pas eu de réponse immunitaire à l’arrivée de ces corps étrangers.

Les résultats sont d’ailleurs encourageants car des ralentissements de progression des tumeurs et même des inversions de progressions ont pu être observés. Prochainement, les chercheurs lanceront les essais cliniques en espérant que ce traitement puisse révolutionner notre manière de traiter le cancer.


Chaque seconde dans le monde, plus de 1 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère.

— @DailyGeekShow