© Disney / YouTube

Mickey Mouse est une figure incontournable et intemporelle de l’univers enfantin. Conçu par Walt Disney en 1928, il a fait rêver des générations d’enfants, et continue aujourd’hui. Toutefois, cette figure attachante n’a pas toujours fait l’unanimité, au point de se retrouver bannie des écrans. C’était en Roumanie, en 1935.

Mickey Mouse a vu grandir des générations d’enfants. Tout au long du XXe siècle, et encore jusqu’au XXIe, petits et même plus grands sont captivés par cette figure amicale et sympathique.

Toutefois, tout le monde n’a pas toujours été de cet avis. Fait étrange, même des gouvernements avaient une dent contre la petite souris de Disney. C’est le cas de la Roumanie, en 1935, qui est partie du principe qu’une souris aussi grande pouvait terrifier les enfants.

Le cas de l’Italie est également particulier et à prendre en compte. Sous le régime fasciste de Mussolini, la littérature pour enfants venant de pays étrangers était proscrite, sauf une : celle de Mickey Mouse. La raison invoquée par l’État ? Les pouvoirs publics ont avoué ne pas l’avoir censuré car ils « ont reconnu le mérite artistique » de Disney. Toutefois, la raison officieuse est tout autre : les enfants de Mussolini adoraient Mickey. Cela a pu sauver la célèbre souris de la censure.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de