Jakarta – 10 millions d’habitants

La capitale indonésienne encourt deux dangers principaux : la montée des océans et la raréfaction de l’eau potable. Seule la moitié des habitants peut se réapprovisionner via les canalisations ; l’autre moitié doit le faire de manière plus rudimentaire, au moyen de forages qui abîment les nappes phréatiques.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de