Moscou – 12 millions d’habitants

La Russie a depuis longtemps préféré le charbon à l’eau potable… Le pays a beau abriter 1/4 des réserves mondiales d’eau douce, l’ère industrielle initiée par les gouvernements soviétiques a pollué énormément de rivières et de cours d’eau. Un problème de santé publique quand on sait que la capitale russe dépend essentiellement des eaux de surface : 70 %.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de