07. Minority Report

Adapté d’une nouvelle de Philip K. Dick, Minority Report sort en 2002 sur nos écrans. Dans ce monde futuriste, une intelligence artificielle permet à la section pré-criminelle de Washington D.C. d’anticiper les meurtres à venir. Une « technologie » infaillible pour ses adeptes qui n’est pas sans poser des questions : les coupables le sont-ils réellement alors même qu’ils n’ont pas encore commis leur délit ? Au milieu de tout cela, un inspecteur, John Anderton (Tom Cruise), sur qui le sort d’une conspiration va s’acharner. 

Seul, ou presque, contre une institution qui refuse de voir l’erreur de ce système, cette faille, l’inspecteur va mener son enquête pour tenter de prouver son innocence. Après A.I. Intelligence artificielle (2001), Steven Spielberg revenait avec un autre film de science-fiction/anticipation. Dans Minority Report, la couleur blanche des décors semble saturée, donnant à chaque plan l’illusion d’un songe, d’un souvenir. Car de souvenirs, il en est beaucoup question dans ce film où le protagoniste principal ressasse le passé qui le hante. Minority Report est un classique du début du XXIe siècle et aborde le temps, tout comme Déjà vu (avec Denzel Washington) tentait d’empêcher un meurtre du passé. Ici, le bouchon est poussé plus loin, puisque le film questionne les limites d’une telle pratique et ses actes. 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments