3. Le pont tournant

Féru d’escapade rapide, Léonard de Vinci a donc invité un pont tournant. Il pensait que celui-ci serait mieux utilisé durant la guerre. Ses matériaux légers mais robustes, fixés à un système de corde et de poulie roulante, ont notamment permis à une armée de s’enfuir à tout moment de manière plus rapide.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de