Gagner une partie de Mario Kart 8 Deluxe sur Switch n’est pas qu’une question de talent. En effet, un data scientist américain a testé toutes les combinaisons possibles du jeu de Nintendo pour en définir les meilleures, celles qui assureront la victoire aux joueurs ! Sa conclusion est qu’il vaut mieux choisir un personnage lourd comme Donkey Kong ou les vilains Bowser et Wario, et laisser le « badwagon » aux oubliettes ! 

 

MAXIMISER SES CHANCES DE GAGNER À MARIO KART

Henry Hinnefeld est un data scientist, c’est-à-dire un expert des données, qui a publié une note amusante, mais très sérieuse, sur le blog Data Science Central. Le chercheur américain y détaille comment maximiser ses chances de gagner à Mario Kart 8 Deluxe, grâce à la science des données ! Et puisque la Nintendo Switch est un véritable carton depuis sa sortie, vous allez sûrement devoir affronter vos proches sur le béton virtuel pendant les fêtes de fin d’année… Alors, voici comment vous assurer la victoire  !

Le secret est que tout se joue avant le début de la course : ce sont les choix des joueurs qui vont déterminer le déroulement de la partie. En effet, la sélection d’un personnage, d’un véhicule et de roues personnalisées a un impact direct sur le résultat à la ligne d’arrivée, puisque chacun de ses éléments dispose de caractéristiques propres, avec des bonus et des malus : poids, vitesse, accélération, maniabilité et force de traction. Il est donc question de compromis et de déterminer les meilleures alternatives possibles.

 

L’OPTIMUM DE PARETO

Le data scientist américain s’est donc basé sur l’optimum de Pareto, du nom d’un économiste italien, pour déterminer la meilleure allocation possible des ressources. Pour ce faire, il a regroupé les personnages par classe. Par exemple, les princesses Peach et Daisy, ou encore le petit dragon vert Yoshi, disposent des mêmes caractéristiques. Ainsi, il apparaît que la distribution des avantages par classe de personnages est soit proportionnelle à la vitesse maximale, soit tributaire de l’accélération.

Henry Hinnefeld a donc étudié ces caractéristiques pour déterminer les meilleures combinaisons entre personnages, véhicules et roues personnalisées. Il a donc combiné tous les choix possibles pour quantifier leurs effets sur la vitesse maximale et l’accélération des karts, et le résultat est surprenant ! En effet, sur les 294 combinaisons uniques, puisque les personnages se répartissent par classe, seules 15 sont optimales… soit uniquement 5 % des possibilités ! Mais attention, ces 15 combinaisons n’offrent pas la même flexibilité.

 

DONKEY KONG, WARIO ET BOWSER POUR LES VAINCRE TOUS !

Ainsi, pour moduler sa stratégie en jeu, il ressort que les personnages les plus lourds sont finalement les plus polyvalents. Il vaut donc mieux utiliser Donkey Kong ou les vilains Bowser et Wario si on espère être dans les premiers arrivés ! Bien sûr, le choix du véhicule et de ses accessoires permettra aussi d’explorer différentes stratégies. Ainsi, les pneux lisses (slick) fonctionnent très bien pour les personnages les plus lourds, tandis que les rollers sont mieux adaptés aux personnages plus légers.

Cependant, mauvaise nouvelle pour les aficionados du Badwagon. Quelque soit la combinaison associée à ce véhicule, celui-ci implique un trop gros handicap pour le joueur. C’est pourquoi il se retrouve dans la zone basse du diagramme ci-dessous, et est donc simplement à proscrire ! A présent, il ne vous reste plus qu’à vous entraîner avec ces combinaisons pour vaincre tous vos adversaires sur les circuits virtuels de Mario Kart 8 Deluxe ! Quelle combinaison pensez-vous tester en premier ? Laquelle vous inspire le plus ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de