Bacillus anthracis, la bactérie de l'anthrax
Bacillus anthracis, la bactérie de l’anthrax

L’anthrax

L’anthrax, ou « maladie du charbon », est surtout connu pour son usage comme arme de bioterrorisme, mais il s’agit en réalité d’un ancien fléau de la faune. Il affecte principalement les herbivores, mais peut aussi toucher d’autres mammifères, comme certains carnivores, des grands singes ou encore les humains.

L’anthrax peut avoir des conséquences différentes selon les espèces et les écosystèmes. Dans des endroits comme le parc national d’Etosha, en Namibie, la maladie est considérée comme un élément naturel de l’écosystème.

Hippopotame

Mais certaines épidémies peuvent tout de même s’avérer mortelles. Par exemple, en 2004, une épidémie dans la réserve faunique de Malilangwe, au Zimbabwe, a décimé plus de 90 % de certaines des populations d’herbivores sauvages. De la même manière, en 2010, une épidémie similaire a tué plus de 80 hippopotames en Ouganda.

Les spores de la bactérie de l’anthrax, Bacillus anthracis, peuvent vivre dans le sol pendant plusieurs années et infecter le pâturage du bétail, et, conséquemment, les personnes. Dès lors, le fait de vacciner régulièrement le bétail peut participer à la prévention de la maladie.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de