BONUS : ALEXANDER FLEMING

Après les chercheurs qui ont donné leur nom à des maladies, parlons un peu de ceux qui ont nommé leurs découvertes thérapeutiques. Alexander Fleming est principalement connu pour ses travaux en bactériologie et en immunologie. Il découvre en 1928 la pénicilline, et quelques années auparavant le lyzosime, le premier antibiotique naturel que l’on retrouve dans le corps de nombreux animaux ou dans le blanc d’œuf.

IL A DÉCOUVERT LA PÉNICILLINE PAR HASARD

Il a depuis été renommé Coccus AF à partir des initiales d’Alexander Flemming. Pour l’anecdote, sa découverte de la pénicilline était entièrement due au hasard. Connu pour être particulièrement négligeant dans son laboratoire, le chercheur laissa un jour des cultures de bactéries sur son bureau durant des vacances.

A son retour, il retrouve ses échantillons inutilisables. Alors qu’un de ses confrères vient lui rendre visite, il propose de lui montrer ces travaux mais ne trouve que ces vieilles boîtes et après observation, il constate que quelque chose a bloqué l’évolution des bactéries. Après étude, il identifia la pénicilline et découvrit également son efficacité sur de nombreuses maladies bactériennes telles que les staphylocoques, la pneumonie ou encore la méningite.

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, nommer une maladie ou une découverte du nom du scientifique est rarement fait du vivant du chercheur. Ainsi, il s’agit rarement d’une crise d’égo aiguë mais plutôt d’un hommage souvent posthume à un chercheur pour son travail sur l’avancée des sciences.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de