mal de tête
— sebra / Shutterstock.com

Les maux de tête font partie des sensations de douleur les plus courantes. Parfois, les maux de tête sont tout simplement causés par la fatigue, et parfois, ce sont des symptômes de maladies sous-jacentes graves. La question est de savoir quand il s’agit de l’un ou de l’autre.

Quel est le type de mal de tête le plus courant ?

Les maux de tête sont une affection très courante que la plupart des gens connaîtront plusieurs fois au cours de leur vie. Le principal symptôme d’un mal de tête est une douleur à la tête ou au visage. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe différents types et différentes causes de maux de tête. En tout, il existe environ 150 types de maux de tête. La céphalée de tension est notamment le type de mal de tête le plus courant, et c’est généralement décrit comme un mal de tête léger ou modéré se présentant comme une sensation d’étau autour de la tête.

Pouvant être causée par la fatigue, le stress, le manque de sommeil ou une mauvaise posture, la céphalée de tension n’est pas une affection grave et du repos ou un analgésique suffisent à résoudre généralement le problème. Dans la majorité des cas, les maux de tête ne sont pas dangereux, mais il arrive tout de même qu’il s’agisse d’un symptôme d’une maladie sous-jacente grave. En suivant ce principe, les différents types de maux de tête peuvent être classés en deux grandes catégories.

D’abord, il y a les maux de tête primaires. Dans cette catégorie se trouvent la céphalée de tension, la migraine, la céphalée en grappe et les maux de tête généralement causés par des situations liées au mode de vie (comme la consommation d’alcool, le tabagisme, des activités physiques trop intenses, la faim ou une mauvaise hygiène de sommeil). Même s’ils peuvent être vraiment gênants, douloureux et répétitifs, les maux de tête primaires ne sont généralement pas dangereux. Autrement dit, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin pour ce genre de maux de tête.

Quand est-ce qu’il faut consulter un médecin ?

Ensuite, il y a les maux de tête secondaires. Ce sont les maux de tête provoqués par une maladie ou un autre problème sous-jacent. Il est important de noter que les maux de tête secondaires ne sont pas forcément dangereux et finissent par disparaître lorsque la condition sous-jacente est traitée. Dans cette catégorie, nous pouvons notamment citer la céphalée de déshydratation, les maux de tête sinusaux et la céphalée par abus de médicaments. Ces conditions sont souvent accompagnées d’autres symptômes et il est nécessaire de consulter un médecin pour bénéficier d’un traitement adéquat.

Dans l’autre catégorie de maux de tête secondaires, il y a ceux causés par des conditions graves. Ces maux de tête peuvent notamment résulter d’une blessure à la tête, d’un saignement dans le cerveau, d’une augmentation soudaine et sévère de la pression artérielle, d’une infection au cerveau, d’une attaque cérébrale, d’un glaucome ou d’une tumeur au cerveau. Bien évidemment, un diagnostic médical est nécessaire pour savoir de quoi il s’agit et quel traitement il faut envisager.

Quant à savoir quand il faut immédiatement aller chez un médecin en cas de mal de tête, c’est quand la douleur est à la limite du supportable, lorsqu’elle est accompagnée d’autres symptômes (comme de la fièvre, des troubles respiratoires, de la confusion, de l’engourdissement, des vertiges ou des éruptions cutanées) et lorsqu’elle survient après une blessure ou un accident.  

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments