Lune Terre
— bluefish_ds / Shutterstock.com

En temps normal, la Lune se situe à une distance de 384 400 km de la Terre. Déjà à cette distance, la Lune affecte notre environnement ainsi que notre système immunitaire. Alors, imaginez ce qui se passerait si la Lune était deux fois plus proche de la Terre.

Les effets de ce phénomène sur la Terre

Neil Comins est un astronome américain passionné par tout ce qui concerne la Lune. Il a d’ailleurs déjà publié plusieurs ouvrages à ce sujet. Cette fois-ci, il s’est intéressé aux conséquences que peut avoir le rapprochement excessif de la Lune sur la Terre. L’un des facteurs les plus visibles sera la montée des marées. Neil Comins a affirmé que si la Lune ne se trouvait qu’à la moitié de sa distance de la Terre, les marées augmenteraient 8 fois plus que la normale.

Cependant, ce n’est pas la montée des marées qui constituera le véritable problème. C’est plutôt ce qui en découlera. En effet, certaines îles seront complètement englouties sous l’eau et les côtes seront inhabitées. De ce fait, les villes seront surpeuplées si les habitants des côtes parviennent à évacuer à temps.

Lune
— Dotted Yeti / Shutterstock.com

Les conséquences seraient catastrophiques

La rotation de la Terre pourrait aussi ralentir puisque l’augmentation des océans créera des frictions dans le fond des océans. La Terre sera par ailleurs plongée dans un froid total pendant une longue période et les nuits seront d’une durée indéterminée.

À la suite de ces évènements, des vagues d’énergies pourraient aussi apparaitre à cause de l’augmentation de la force gravitationnelle de la Lune. Sans compter les tremblements de terre et les éruptions volcaniques qui seront plus fréquents.

D’ailleurs, si l’Homme venait à survivre à tant de phénomènes, il assisterait certainement à des éclipses solaires plus fréquentes. Ce spectacle se déroulera en gros plan car la Lune couvrira une majeure partie du ciel, elle aura donc plus de chances de passer devant le Soleil à plusieurs reprises.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments