— Fernando Astasio Avila / Shutterstock.com

Si certaines personnes pensent que l’influence de la Lune sur la Terre relève plus du mythe que d’autre chose, ce n’est pas vrai. En effet, la Lune peut effectivement affecter certains aspects de la vie sur Terre. Quoi qu’il en soit, il s’agit encore d’un sujet sous-exploité et ce que l’on appelle l’influence lunaire mérite sans doute plus d’attention.

L’influence lunaire : véritable théorie scientifique ou pseudoscience ?

Les idées selon lesquelles les différents cycles de la Lune ont un impact sur différents aspects de la vie sur Terre remontent à des milliers d’années. Mais cela a généralement été rejeté par la compréhension moderne du monde, reléguant ainsi ces idées au rang de mythes et de simples croyances. Pourtant, des recherches plus approfondies ont finalement permis de conclure que la Lune peut effectivement avoir des effets sur certaines choses sur Terre, comme les marées, par exemple. En revanche, l’influence de la Lune sur les êtres vivants reste un sujet controversé et c’est ce qu’on désigne généralement comme étant l’influence lunaire.

Plus précisément, l’influence lunaire est définie comme étant une corrélation entre des étapes spécifiques du cycle lunaire et des changements comportementaux et physiologiques chez les êtres vivants sur Terre, y compris les humains. Si ce sujet est tellement controversé, c’est parce qu’il n’y a que très peu de preuves qui justifient la corrélation entre la Lune et les changements qui se produisent chez les êtres vivants à un moment ou à un autre du cycle lunaire. Ce manque de preuves sur le sujet a conduit de nombreux scientifiques à qualifier l’influence lunaire de pseudoscience.

— JLStock / Shutterstock.com

Le cas de l’influence lunaire sur les requins

Malgré la controverse sur l’influence lunaire, certains chercheurs continuent cependant à s’intéresser à ce sujet mystérieux et à réaliser des études dans ce domaine. Récemment, des chercheurs de l’université d’État de Louisiane se sont notamment intéressés à l’influence de la pleine lune sur le comportement des requins. Les résultats de l’étude, publiés dans la revue Frontiers in Marine Science, ont effectivement montré que les requins ont plus tendance à s’attaquer aux êtres humains pendant les périodes de plus grande illumination lunaire.

Les chercheurs ont cependant précisé qu’ils ignoraient ce qui expliquait ce phénomène, et que l’étude n’apportait pas de preuves solides et complètes de l’influence lunaire sur les requins. Quoi qu’il en soit, leur étude constitue un début de preuves et les chercheurs ont déclaré que plus de recherches étaient nécessaires pour creuser plus profondément dans ce sens. Par ailleurs, face aux résultats de leur étude, les chercheurs recommandent également d’éviter les activités aquatiques pendant les nuits de pleine lune, car le risque est bien réel.

Notons que ce n’est pas uniquement chez les requins qu’on observe des comportements inhabituels pendant la pleine lune. En fait, il a été observé depuis longtemps que de nombreux animaux et plantes marins ont un rythme qui s’accorde avec les phases lunaires, notamment en ce qui concerne la reproduction, la croissance, le déplacement et l’alimentation. De tels comportements peuvent également être observés chez les insectes. Les abeilles, par exemple, ont tendance à avoir un poids corporel plus élevé pendant les périodes de pleine lune.

— Rajat Kreation / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Bernard MOREL
Bernard MOREL
9 mois

Le monde agricole ne représente actuellement plus qu’environ 2% des emplois. Il y a moins d’un siècle c’était la majorité des emplois et le contact avec la nature était tellement une réalité que tout le monde faisant du jardin potager pour se nourrir, coupant du bois d’ouvrage ou de chauffage… Lire la suite »