libido menage
— Impact Photography / Shutterstock.com

Nous vivons peut-être à une époque moderne où l’on prône l’égalité des sexes, mais dans de nombreuses cultures, les tâches ingrates du ménage sont encore attribuées aux femmes. Et d’une manière assez étonnante, cela a un effet sur la libido des femmes. En effet, lorsque les hommes participent aux tâches ménagères, la libido des femmes augmente.

Les tâches ménagères ont une influence très importante sur la vie de couple

Dans la majorité des cas, ce sont encore les femmes qui s’occupent des tâches ménagères, comme le ménage, la lessive, la vaisselle ou s’occuper des enfants. Et même à notre époque, nombreux sont ceux qui considèrent qui c’est tout à fait normal et juste que les femmes fassent plus de tâches ménagères que les hommes. Pour de nombreuses raisons, il serait pourtant temps de changer de mentalité et d’inverser cette tendance. L’une de ces raisons étant que cela influence la vie sexuelle des couples.

En effet, selon une nouvelle étude réalisée par les chercheurs de l’université de technologie Swinburne, la distribution des tâches ménagères dans le foyer a un impact sur la libido des femmes. Plus précisément, les résultats de l’étude publiée dans la revue Journal of Sex Research ont montré que la libido des femmes a tendance à être plus élevée lorsque leur partenaire participe équitablement aux tâches ménagères. Les chercheurs ont également constaté que ces femmes sont généralement plus satisfaites de leur relation de couple.

Pour aborder la complexité du désir féminin, les chercheurs ont pris en considération une théorie récente qui propose qu’il y ait deux types de désir différents. Il y a le « désir dyadique » : le désir sexuel que l’on éprouve pour un autre. Et il y a le « désir solitaire », qui est décrit comme un sentiment de sexualité individuel. Autrement dit, le désir dyadique est lié à la dynamique de la relation, tandis que le désir solitaire implique surtout de se sentir bien dans sa peau en tant qu’être sexuel indépendamment des autres.

libido ménage
― Iurii Stepanov / Shutterstock.com

La baisse de libido est influencée par la dynamique relationnelle dans le couple

Et c’est un fait qui a été confirmé par l’étude. En effet, les chercheurs ont constaté que l’état de la relation n’a eu aucun impact sur le désir solitaire. Cela suggère que la faible libido chez les femmes peut ne pas être un problème sexuel interne, mais plutôt un problème relationnel, provoqué par un manque d’équité dans la relation. Ce manque d’équité pourrait créer d’autres problèmes qui entravent le désir de la femme, notamment l’anxiété, le ressentiment et l’épuisement.

Dans le cadre de leurs recherches, les chercheurs ont mené l’enquête auprès de 299 femmes australiennes âgées de 18 à 39 ans. Les participantes ont notamment été interrogées sur la manière dont elles évaluaient leur libido, leurs sentiments, leur relation de couple et l’organisation ménagère et de différentes activités dans leur foyer. Les participantes ont pu être classées en trois groupes : celles qui ont estimé que les tâches ménagères étaient effectuées de manière égale, celles qui ont estimé qu’elles en faisaient plus que leur partenaire, et celles qui ont estimé que leur partenaire contribuait davantage.

Les résultats ont montré que les femmes dont le partenaire participait équitablement aux tâches ménagères étaient plus satisfaites de leur relation et de leur vie sexuelle. Et l’inverse a été observé pour celles qui font plus de tâches ménagères que leur partenaire. Les chercheurs ont également noté que d’autres facteurs, comme le nombre d’enfants et la durée de la relation, avaient une influence sur la baisse de la libido chez les femmes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments