perte libido

Une perte de libido est susceptible de survenir à un moment de la vie, à cause d’événements tels que la séparation amoureuse, le décès d’un proche, le licenciement… Mais si la situation perdure, cela pourrait révéler un problème profond. Tout savoir sur les causes d’une baisse de libido.

Qu’est-ce que la perte de libido ?

Encore appelée désir sexuel, la libido est le besoin de s’adonner à des relations sexuelles. Elle survient généralement de façon spontanée ou en réaction à un partenaire, une pensée ou une image.

Plusieurs facteurs ont un impact sur l’appétit sexuel, parmi lesquels la santé psychologique, l’état physique, les liens entre les partenaires, les événements qui jalonnent le quotidien (deuil, grossesse…).

Ainsi, la perte de la libido n’est rien d’autre qu’une diminution ou une baisse des envies sexuelles. Elle touche les femmes et les hommes à certains moments de la vie, raison pour laquelle il est inutile de s’en soucier.

Mais lorsque l’un des partenaires est inquiet, la situation peut devenir problématique.

Quelles sont les causes d’une perte de libido ?

Lorsque la libido est peu stimulée ou régulièrement inférieure à ce qu’on aimerait, il est conseillé d’en rechercher les causes. Celles-ci sont d’ordre physique ou mental.

L’anxiété

En cas d’anxiété, l’organisme libère du cortisol et de l’adrénaline. Les vaisseaux sanguins sont ensuite dilatés, ce qui empêche le maintien de l’érection (chez l’homme).

La dépression

La dépression est une sensation très désagréable qui affecte le quotidien. À cause d’elle, vous pourriez arrêter de prendre du plaisir lors des rapports sexuels.

Pour lutter contre la dépression, il est conseillé de consulter un médecin ou un psychologue.

L’alcool

L’alcool touche les lésions nerveuses, ce qui pourrait provoquer une baisse de la sensibilité. Alors que les femmes souffriraient d’une déshydratation à long terme, les hommes seraient quant à eux affectés par un trouble de l’érection.

La cigarette

La nicotine impacte la circulation sanguine, et ce, en contractant les vaisseaux et en leur faisant perdre leur élasticité.

La circulation du sang n’est plus optimale vers les organes génitaux, d’où une perte progressive de la libido.

Le manque de sport

Le sport a un effet positif sur la santé physique et mentale. Il favorise la libération d’endorphines, c’est-à-dire les hormones du plaisir.

Un manque d’exercice entraînerait donc une perte de la libido.

Aucun critère ne permet une véritable évaluation de la libido car chaque individu est différent à cet égard. Pour cela, ne stressez surtout pas à ce sujet. Quoi qu’il en soit, sachez qu’un psychiatre ou un médecin généraliste est capable de fournir un diagnostic sur les causes de la perte du désir sexuel.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
sapajou
sapajou
1 mois

vous mélanger libido (désir) et érection qui utilisent des neuro-médiateurs différents ; revoyez votre copie, merci

sapajou
sapajou
1 mois

grrr Vous mélangez