— Susan Flashman / Shutterstock.com

On pourrait croire qu’avec un corps aussi trapu et des membres aussi courts, le koala ait besoin de beaucoup se nourrir mais également de s’hydrater régulièrement. Mais, saviez-vous qu’en réalité ce petit animal ne boit presque jamais ?

Le mot « koala » provient du groupe linguistique d’Aborigènes d’Australie Darug qui étaient des habitants traditionnels résidant majoritairement dans l’actuelle Sydney, située en Nouvelle-Galles du Sud. Il signifie « pas d’eau ». En effet, ces populations considéraient que les koalas pouvaient survivre longtemps sans boire, sachant qu’ils sont presque tout le temps perchés dans les arbres.

Les feuilles d’eucalyptus qui servent d’aliments pour les koalas sont très riches en eau. C’est la raison pour laquelle les koalas en ingèrent entre 200 et 500 grammes par jour. Grâce à ces plantes fraîches, les koalas sont donc capables d’obtenir toute l’eau dont ils ont besoin. C’est pourquoi il n’est pas habituel de voir un koala boire de l’eau.

Les koalas ne boivent presque jamais, sauf pendant les périodes de sécheresse et de grandes chaleurs. Ce cas de figure s’est malheureusement produit à de multiples reprises depuis que des incendies ont ravagé l’Australie. En effet, nombreux sont les koalas déshydratés et à la recherche de la moindre ressource en eau qui pourrait les aider à survivre. Beaucoup d’entre eux ont d’ailleurs surmonté leur peur et sont venus près des humains pour des questions de survie, à la recherche d’eau, alors qu’ils sont habituellement très peu mobiles. Ces incendies ont également détruit leurs habitats, car il ne reste presque plus de forêts d’eucalyptus. La sécheresse, aggravée par le réchauffement climatique, nuit à leur survie et ils risquent de mourir de faim et de déshydratation. Le koala est d’ailleurs désormais classé comme espèce en danger en Australie.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments