Le lanceur suborbital de SpinLaunch — © SpinLaunch

L’Agence spatiale américaine s’est engagée à tester l’extraordinaire technologie de lancement spatial de SpinLaunch, accélérant un véhicule de lancement à des vitesses hypersoniques en utilisant une centrifugeuse électrique plutôt qu’une fusée.

Des charges utiles propulsées à plus de 8 000 km/h

Si l’idée de faire tournoyer et de catapulter des satellites peut sembler au premier abord farfelue, lors des premiers essais, le système de lancement cinétique de SpinLaunch, dont l’apparence extérieure rappelle celle d’un turbocompresseur, s’est révélé prometteur en tant qu’alternative écologique et potentiellement rentable aux lancements traditionnels.

Son long bras en fibre de carbone, capable d’expulser sa charge utile à la vitesse ébouriffante de 8 047 km/h, soit plus de six fois la vitesse du son, pourrait assurer la phase de propulsion initiale de lanceurs pesant jusqu’à 200 kilos, embarquant des satellites ultra-robustes capables d’encaisser 10 000 G. Une fois dans la haute atmosphère, une fusée prendrait le relais et leur donnerait la poussée finale vers l’orbite.

Selon SpinLaunch, qui table sur plusieurs dizaines de lancements quotidiens de ce type, une telle approche permettrait d’éliminer le premier étage de la fusée du véhicule de lancement (correspondant à une réduction d’environ 70 % de la quantité de carburant embarquée) et de diviser par vingt le coût de la mise en orbite de petits satellites.

Un premier vol d’essai en partenariat avec la NASA dans le courant de l’année

Prévu plus tard cette année, le vol d’essai réalisé en partenariat avec la NASA prendra la forme d’un lancement suborbital plus lent (Mach 1,3 soit environ 1 600 km/h) depuis une base située au Nouveau-Mexique. La charge utile sera conçue pour prendre une série de mesures, qui seront analysées par les deux groupes, en vue d’un premier lancement orbital en 2025.

« Ce qui a commencé comme une idée innovante pour rendre l’espace plus accessible s’est matérialisé en une approche de lancement techniquement mature et révolutionnaire », a déclaré SpinLaunch dans un communiqué. « L’industrie prévoyant de lancer dix fois plus de satellites au cours de la prochaine décennie, il est plus urgent que jamais de développer une technologie d’accès à l’espace respectueuse de l’environnement. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments