ー Mike Fouque/ Shutterstock.com

Après avoir officiellement divorcé de son mari, une Britannique s’est empressée de porter plainte contre son avocat. La raison ? Le spécialiste du droit ne lui aurait pas indiqué que le divorce… mettrait fin à son mariage. 

Aussitôt divorcé de son mari, Jane Mulcahy n’a pas manqué de porter plainte contre son avocat. Fervente catholique, la Britannique aurait invoqué, au tribunal, le manque de considération de sa foi de la part de son avocat qui ne lui aurait pas expliqué que le divorce mettrait fin à son mariage. 

Lors de sa plaidoirie, Jane Mulcahy a regretté que son avocat ne lui ait pas plutôt suggéré une simple séparation judiciaire. Mais pourquoi tant de regrets ? Simplement parce que la Britannique ne voulait pas transgresser la sainteté du mariage. Malheureusement pour elle, le tribunal a rejeté sa plainte. 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments